publicité

L'éducateur qui a pris en charge le collégien blessé par arme à feu raconte...

Un collégien de 11 ans du Collège Germain Saint-Ruf, à Capesterre Belle -Eau, a été blessé, ce midi, par balles. C'est un éducateur de l'OMCS de la commune qui lui a donné les premiers soins. Il témoigne... 

C'est dans cette rue du Bourg de Capesterre Belle-Eau qu'a eu lieu l'agression. © Jean-Marie Mavounzy
© Jean-Marie Mavounzy C'est dans cette rue du Bourg de Capesterre Belle-Eau qu'a eu lieu l'agression.
  • Jean-Marie Mavounzy
  • Publié le , mis à jour le
C'est en allant chercher sa fille au collège Germain Saint-Ruf, à Capesterre Belle-Eau, que Jean-Luc Retel, éducateur à l'Office municipal de coordination des sports (OMCS), entend un coup de feu. 
Après avoir mis sa fille à l'abri, il se dirige vers les cris et découvre un jeune garçon de 11 ans, ensanglanté. L'enfant a été atteint par des projectiles de plomb destinés à un autre individu. 
Jean-Luc lui porte alors les premiers secours. 
Jean-Luc RETEL, témoin
Jean-Luc Retel demande alors à l'un de ses collègues d'appeler les secours. Les pompiers, ayant reçu l'appel à 12h25 vont rapidement sur les lieux et prennent en charge l'adolescent. Touché à plusieurs endroits, le garçon est conscient. Il est conduit au CHU de Pointe-à-Pitre. 
Son pronostic vital ne serait pas engagé.
Les autres collégiens, choqués par cette agression ont été pris en charge, lors d'une cellule psychologique, mise en place par le Principal de l'établissement, qui a suivi le protocole en cas de crise. 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play