publicité

Emmanuel Macron bientôt en Guadeloupe puis les îles du Nord

Emmanuel Macron, a annoncé son arrivée imminente en Guadeloupe. Le président français va se rendre à Saint-Martin et Saint-Barthélemy pour se rendre compte de lui-même, de l’étendue des dégâts.

© Angelos TZORTZINIS / AFP
© Angelos TZORTZINIS / AFP
  • Olivier Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Dans la matinée, l'Elysée a indiqué qu'Emmanuel Macron "se rendrait sur les lieux touchés par l'ouragan dès que cela sera possible sans gêner l'action des secours et que les conditions météo le permettraient".
La Guadeloupe sera le PC central de coordination des secours. 

L'accent mis sur la recherche des victimes

Le président Français par sa venue veut donner le ton. La gravité de ce cataclysme va marquer pour un bon moment l’histoire de nos régions et celle de la France. Irma Catégorie 5 a littéralement détruit Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
Le chef de l’Etat va impulser ces secours d’abord sur les recherches de victimes. Des équipes spécialisés vont partir depuis notre archipel par voie maritime. Le nouveau préfet de Région, Eric Maire, a brossé un paysage cauchemardesque à Saint-Martin : 70% du bâti est détruit.
Ce matin, ce chiffre semble évoluer encore. Il y a donc des bâtiments à véritablement analyser. Les équipes cynophiles, spécialisées dans ce genre de recherches, sont déjà prêtes. Ces premières fouilles vont permette une deuxième phase essentielle : le déblaiement pour lancer les reconstructions. C’est aussi un aspect sanitaire afin d’éviter toutes épidémies.

Sécuriser les îles du Nord

Le deuxième pan de ces secours concerne la sécurisation de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. La présence française militaire sera réaffirmée. Des scènes de pillages ont commencé dès la fin du passage de l’ouragan Irma. des bandes s’attaquent aux commerces encore debout. L’Etat va envoyer des gendarmes mobiles pour assurer la sécurité. Il faut déblayer les routes pour permettre à ce dispositif d’arriver sur place.
Emmanuel Macron va incarner l’image de l’autorité du chef de l’Etat.
VOIR :
EMMANUEL MACRON.Copy.01

Hier, il avait déjà fait part de sa solidarité après le passage de l'ouragan Irma.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play