publicité

Euro 2017 : Un premier titre à la portée des Bleues

L'Euro de football féminin s'ouvre ce dimanche 16 juillet aux Pays-Bas. L'Equipe de France féminine emmenée par la Guadeloupéenne Laura Georges et les Martiniquaises Wendie Renard et Elodie Thomis a bon espoir de décrocher le 1er titre majeur de son histoire. Premier match mardi, contre l'Islande.

© Franck Fife
© Franck Fife
  • Par Yasmina Yacou
  • Publié le
Troisième nation au classement FIFA, une performance des Bleues, aux Pays-Bas est capitale en vue du Mondial 2019 qui sera organisé dans l'Hexagone. L'équipe de France, qui disputera son sixième Euro consécutif, tentera de se qualifier pour la première fois de son histoire pour les demi-finales du tournoi continental. Les Bleues, têtes de série sont dans le groupe C, sans grand ténor avec l’Autriche, l’Islande et la Suisse. 

"Il est temps de gagner"


Les attentes sont nombreuses... Les Bleues doivent confirmer... A 2 ans d'organiser une Coupe du monde en France, les joueuses du sélectionneur, Olivier Echouafni doivent montrer qu'elles peuvent aussi ramener des trophées. Saluées pour la qualité de leur jeu, elles doivent désormais gagner. Comme l'a affiché le magazine "L'Equipe", en Une. 

Il y a 4 ans, déjà à l'Euro, malgré une domination écrasante lors du quart de finale, les Bleues avaient fini par être battues aux tirs au but par le Danemark. En 2015, lors de la Coupe du monde organisée au Canada, c’est l’Allemagne, la grande rivale, qui l’avait emporté. Les Françaises avaient eu de nombreuses occasions, sans réussir à les concrétiser. 
L’an dernier, au Jeux Olympiques de Rio, elles s'étaient à nouveau inclinées face au Canada, toujours au même stade de la compétition.
Cet Euro aux Pays-Bas est donc une occasion parfaite de frapper un grand coup. 

Des joueuses expérimentées 


Cette année aux Pays-Bas, la France figure parmi les favorites. Les Bleues sont dans un groupe sans grand ténor, avec l'Autriche (24ème nation mondiale), l'Islande (18ème) et la Suisse (16ème). Ce groupe est à la portée des protégées d'Olivier Echouafni. Elles ont toutes les cartes en main pour sortir premières de ce groupe et ainsi franchir un cap. 
Les Bleues pourront compter sur des joueuses expérimentées. Elles sont plusieurs à évoluer au Paris Saint-Germain et à l'Olympique lyonnais, les deux clubs qui ont disputé, récemment, la finale féminine de la Ligue des Champions. Match franco-français qui a vu la victoire des Lyonnaises. 
Des joueuses expérimentées comme la capitaine, Wendie Renard ou le défenseur Laura Georges.
L’arrière centrale Laura Georges (à gauche) lors du match de Coupe du monde contre la Colombie, le 13 juin 2015 à Moncton, Canada. © ISAAC ORTIZ/MEXSPORT/AFP
© ISAAC ORTIZ/MEXSPORT/AFP L’arrière centrale Laura Georges (à gauche) lors du match de Coupe du monde contre la Colombie, le 13 juin 2015 à Moncton, Canada.
Après 15 ans de carrière, 178 matchs en chez les Bleues et 4 Euro, la Guadeloupéenne et ses coéquipières tenteront de décrocher le titre européen. 
Les matchs de préparation des Bleues sont encourageants. Lors du premier, elles avaient battu la Belgique 2-0. Lors du deuxième et dernier match de préparation, face à la Norvège, elles se sont quittées sur un score nul, 1-1. 

Les matchs de l'Equipe de France seront à suivre sur Guadeloupe 1ère

- Mardi 15 juillet à 14h45 : France-Islande
- Samedi 22 juillet à 14h45 : France-Autriche
- Mercredi 26 juillet à 14h45 : France-Suisse


Les quarts de finale débuteront le samedi 29 juillet.
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play