publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Fin du conflit à la SA Bois-Debout

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le

Dans le conflit de la SA Bois-Debout, une signature de protocole a eu lieu la nuit dernière au rond point des Mineurs à Capesterre Belle-Eau. Les responsables de l’exploitation agricole ont convenu d’exécuter le jugement du conseil de prud’homme. 

Les deux parties ont signé hier soir, vers 21 heures, au rond-point des Mineurs, non loin de l’exploitation agricole. C’est l’épilogue d’une longue journée de négociation sous l’égide de la préfecture et du préfet de région directement. Une signature sur le fil. La délégation de la CGTG était prête a remettre les barrages routiers de la RN1 quand le préfet et les dirigeant de la Sa Boisdebout sont arrivé sur les barrages pour signer.
Les dirigeants de la société Bois-Debout et Jean-François Colombet, secrétaire général de la Préfecture de Guadeloupe.
Les dirigeants de la société Bois-Debout et Jean-François Colombet, secrétaire général de la Préfecture de Guadeloupe.
Dans le corps du texte l’entreprise s’est engagée à indemniser, comme le prévoit le jugement du conseil de prud’homme, les 65 salariés qui ont obtenu gains de cause, dès mardi prochain. Les autres salariés, qui n’ont pas été en justice leur dossier sera examiné au cas par cas. 

Après 11 jours de grèves, des barrages bloquants sur Capesterre Belle-Eau et des négociations difficiles, a eu lieu, hier soir, la signature de cet accord très attendu, en présence des dirigeants de la société Bois-Debout et de Jean-François Colombet, secrétaire général de la Préfecture de Guadeloupe.
Signature accord Bois-Debout
Vidéo amateur


Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play