publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Flober Peña Peña : "Je n'ai rien à me reprocher"

Il fait partie des cyclistes sanctionnés pour dopage par la Fédération française de cyclisme. Flober Peña Peña, bien connu des Guadeloupéens, s'exprime enfin, depuis la Colombie. 

© L. Salcède
© L. Salcède
  • Ori Menel et Yasmina Yacou
  • Publié le
Il a été l'un des fers de lance du peloton guadeloupéen. Le chouchou de beaucoup de passionnés du cyclisme.

Epinglé par la Commission antidopage

Flober Peña Peña se retrouve aujourd'hui au coeur d'un scandale lié au dopage. Joint depuis la Colombie, par Ori Menel, il se défend de toutes les accusations. 
PAD REACTION PENA PENA/SUITE AFFAIRE DOPAGE

Tous types de contrôles, y compris du VIH

Dans son interview, le coureur de l'USL se dédouane : "J'ai beaucoup donné pour le vélo. J'étais le coureur le plus contrôlé du peloton guadeloupéen. L'année dernière seulement, j'ai fait 11 contrôles dont 8 contrôles sanguins. J'ai même eu droit à un test du VIH. Je n'ai jamais refusé de faire de contrôles mais je me demande encore pourquoi me faire ce test". 

Son avenir

"Je ne pourrai jamais arrêter le vélo. Je suis amoureux de ce sport. Même si j'arrête ma carrière, je continuerai à monter pour le plaisir". 
"Tous ceux qui cherchaient à salir mon nom ont échoué parce que je suis très heureux de ma carrière. Aujourd'hui, j'ai une belle famille. J'ai rencontré des personnes qui sont devenues mes amis. Ceux qui voulaient me déstabiliser n'ont pas réussi"


Pas d'appel

Le coureur a renoncé à faire appel de la décision pour deux raisons. Tout d'abord, l'arrêt à 43 ans de sa carrière de cycliste, après 4 victoires sur le Tour de la Guadeloupe et un palmarès impressionnant. Ensuite, parce que, selon lui, le délai pour faire appel était dépassé. Il aurait reçu la notification tardivement. 

Pour rappel, Flober Peña Peña avait quitté le Tour de la Guadeloupe 2016, le maillot jaune sur les épaules, lors de la 4ème étape, suite au décès de Warren Errin. En solidarité et en signe de deuil, le club de l'USL avait choisi de ne pas poursuivre la compétition. Il avait à ce moment décidé de mettre un terme à sa carrière. 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis