publicité

Camalet mort pour avoir perçu un mauvais regard

On en sait plus sur les circonstances de la mort de Marvin Camalet, le dimanche 15 octobre aux Abymes. Jacky Corian le meurtrier présumé, coupable d'un mauvais regard aurait été roué de coups par Camalet. Il aurait alors riposté en tirant des coups de feu qui ont atteint la victime à 6 reprises.

© Eddy M. Golabkan
© Eddy M. Golabkan
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le déroulement des événements qui ont conduit à la mort de Marvin Camalet dimanche dernier à proximité d'une boulangerie du morne Vergain, aux Abymes est désormais mieux connu. Le procureur de la République a donné ce jeudi 19 octobre quelques précisions les premières conclusions des enquêteurs.

Tout serait parti d'une bagarre

Marvin Camalet aurait reproché à Jacky Corian de lui jeter un mauvais regard. Il aurait alors asséné plusieurs coups de poing au jeune homme. Pour riposter, ce dernier aurait sorti l'arme qu'il avait sur lui et aurait tiré à 8 reprises sur  la victime qui a succombé à ses blessures.

Corian se défend : les tirs étaient accidentels

Selon Jacky Corian le meurtrier présumé, la victime a été atteinte accidentellement. Les 8 coups de feu était dirigés vers le haut. Selon lui c'est contre sa volonté que la victime a été touchée 6 fois. Jacky Corian a été mis en examen pour homicide et incarcéré. Les deux hommes qui l'accompagnaient dans la voiture avec laquelle il a pris la fuite ont été libérés sans aucune charge. 
L'autopsie prévue dans les prochains jours devrait permettre de mieux comprendre les circonstances du drame. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play