publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

La pétition en sa faveur n'a rien changé : la grive à patte jaune pourra être chassée

Le préfet autorise la chasse de la grive à patte jaune malgré les 4600 signatures obtenues par les associations de protection des animaux pour garantir la protection de cette espèce endémique menacée

  • FJO avec Colette Borda
  • Publié le
Le préfet applique la politique de l’autruche, c'est en tout cas ce que pensent les défenseurs de la grive à patte jaune qui s'étaient mobilisés le mois dernier afin d'obtenir l'interdiction de sa chasse. 4600 signatures ont été recueillies à ce jour pour sa protection mais le représentant de l'Etat n'en a pas tenu compte. Il vient en effet  d’autoriser la  chasse de la grive, une espèce endémique des Petite Antilles et menacée selon les écologistes et les scientifiques.
Il n’en resterait que 10.000 répartis entre la Guadeloupe, Montserrat, la Dominique et Sainte-Lucie.
 
Les défenseurs de la Grive à Patte Jaunes ne s’avouent pas vaincus pour autant, d’autant que cette décision défavorable certes n’est pas une surprise.

Ecoutez : Béatrice Ibéné, la présidente de l’association pour la protection des animaux sauvages

Béatrice Ibéné, la présidente de l’association pour la protection des animaux sauvages,

Fichier audio

L’association pour la protection de la grive jaune entend attaquer l’arrêté préfectoral en justice. Elle se dit en attente également d’une réponse, du ministère de l’écologie, qui a été sollicité.
Ecoutez : Béatrice Ibéné, la présidente de l’association pour la protection des animaux sauvages,

Béatrice Ibéné, la présidente de l’association pour la protection des animaux sauvages,

Fichier audio

 

Sur le même thème

  • environnement

    INTERREG finance la création d'un réseau scientifique dans la Caraïbe

    PREST pour Plate- forme régionale de surveillance tellurique du futur c’est le premier projet officiellement adopté et financé par l’Europe en Guadeloupe et en Martinique. Il doit permettre de créer un résau caribéen et scientifique de grande envergure

    Publié le mercredi 07 Juin 2017 à 11:18
  • environnement

    Une réserve naturelle à protéger

    Le 36ème congrès des réserves naturelles de france s'est ouvert lundi à La Batelière en Martinique. Une occasion de mettre en avant un atout important de la Guadeloupe : la réserve Cousteau et ses ilets Pigeon. 

    Mis à jour le mercredi 31 Mai 2017 à 06:00
  • environnement

    Les D3E envahissent le Sud Basse-Terre

    Les D3E blancs font monter une colère rouge dans les communes de la ceinture verte de Basse-Terre. Ces déchets ne sont plus ramassés depuis des semaines et s’entassent…Pourquoi ? La réponse est à chercher du côté de la CASBT  

    Mis à jour le lundi 29 Mai 2017 à 18:16
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis