publicité

Planter ou construire ? Telle est la question ....

Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique entend taxer les bétonneurs qui construisent sur les terrains à vocation agricole. Levée de bouclier dans l’hexagone. L’occasion de s’interroger sur le foncier agricole de la Guadeloupe.

© Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère
  • S. Gilles
  • Publié le
Nicolas Hulot veut taxer les « bétonneurs » pour protéger les terres agricoles. Si le ministre de la transition énergétique ne veut plus parler de taxe, ce jeudi, il a tout de même confirmé qu’il souhaitait la mise en place d’un dispositif pour lutter contre la diminution des terres agricoles de l’hexagone.
Mercredi Nicolas Hulot a affirmé avoir soumis l’idée au 1er ministre afin de  sanctionner les promoteurs qui lorgnent sur le foncier agricole. Une stratégie qui vise a financer les mesures de protection de la biodiversité. Si l’idée de cette taxe fait son chemin qu’en sera-t-il pour la Guadeloupe ? Depuis quelques années, selon les spécialistes de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la foret de Guadeloupe la perte en surface agricole a été enrayée.

Sébastien Gilles

 

Sur le même thème

  • environnement

    5000 arbres replantés à Gaschet à Port Louis

    5000 plants d'arbres à destination du site de Gaschet à Port louis. Cette reforestation initiée par le Conseil départemental vise à enrichir la flore et la faune autour du barrage. L'action est menée grâce à l'implication de plusieurs partenaires et notamment des jeunes en chantier d'insertion...

  • environnement

    Bye Bye Kaï

    Le lamantin survivant du centre d'élevage de Blachon, au Lamentin, pourrait finalement retourner au zoo de Singapour, ou être hébergé dans un autre parc animalier. Le projet de réintroduction du lamantin en Guadeloupe prend un coup dans l'aile, mais il n'est pas abandonné pour autant. 

  • environnement

    Pollution de l'air : L'alerte rouge maintenue

    Aucune amélioration de la qualité de l'air, ce jeudi. La Guadeloupe est encore en alerte rouge, en raison de la présence de poussières d'origine désertiques. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play