publicité

Quand l'apiculture guadeloupéenne juge ses miels

Quinze miels ont été dégustés en début de semaine par le jury : 8 miels clairs et 7 miels foncés. La remise des prix s’est déroulée hier. Quatre médailles ont été décernées : deux en or et deux en argent.

  • J. Champion
  • Publié le , mis à jour le
Dans la catégorie des « miels foncés », l’or a été attribué à Esaïe Guillaume, pour un miel de hêtre et tandakayou produit en Côte-sous-le-Vent. De quoi satisfaire cet apiculteur professionnel qui a parlé de son intuition

Esaïe Guillaume

Esaïe Guillaume a surtout mis en avant un travail collectif avec deux autres producteurs (Laurence Brizard et Pierre Etienne), avec qui il fonctionne en système d’entraide pour produire ce miel. Un miel « magique », selon son producteur.

Esaïe Guillaume



La médaille d’argent en miel foncé revient à Serge et Flavia Chalot. Et pour les miels clairs, l’or a été attribué à l’Abeille Créole (de Willy Calabre et Pierre Séjor) et l’argent à Jean-Claude Luce.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play