publicité

La statue Nèg mawon de la ville de Sainte-Anne vandalisée

Dans la nuit de dimanche à lundi, la statue située à l'entrée du bourg de Sainte-Anne intitulée "Nèg mawon" a été vandalisée. Deux inscriptions dont une croix gammée. 

© VILLE DE SAINTE-ANNE
© VILLE DE SAINTE-ANNE
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le choc pour les habitants de Sainte-Anne... La statue du neg mawon érigée à l'entrée de la ville a été vandalisée. Une croix gammée a été peinte en rouge sur le monument.
Un acte dénoncé et condamné par la municipalité. Elle évoque un acte inommable, "insulte aux victimes de l'esclavage, aux victimes de la barbarie nazie et à l'intelligence".
© Facebook Ville de Sainte-Anne
© Facebook Ville de Sainte-Anne
Les inscriptions ont été enlevées dans la matinée, pour "respecter la mémoire collective".
Le mémorial Neg mawon a été inauguré en 2002, à l'occasion du bicentenaire de la rebellion de 1802. Date à laquelle Napoléon Bonaparte décide de rétablir l'esclavage. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play