publicité

La toile s'enflamme après l'évasion du centre pénitentiaire de Baie-Mahault

Depuis l'évasion des deux détenus et l'appel à témoins lancé par la gendarmerie, de nombreux messages circulent sur les réseaux sociaux... Entre ceux qui affirment avoir aperçu les fugitifs et ceux à qui l'évasion inspire des commentaires sarcastiques, la toile s'enflamme. 

© franceinfo
© franceinfo
  • Olivier Lancien et Yasmina Yacou
  • Publié le
Sur les réseaux sociaux, c’est véritablement la folie... L'évasion des deux prisonniers du centre pénitentiaire de Fond Sarail est sujette à toutes les rumeurs, même les plus folles... 

Vus dans une voiture à Basse-Terre...

Très tôt dans l’après-midi d’hier, les plaques d’une voiture ont été livrés en pâture. La voiture aurait été volé selon l’auteur du message, volée au Lamentin par les fugitifs qui auraient braqué le conducteur. Aucune confirmation au niveau de la gendarmerie. 
Mais le paroxysme a été atteint hier soir avec les audios whatsapp qui ont circulé… A la vitesse d’un clic...
Dans le premier message, un homme affirme que les deux évadés ont été repérés dans une voiture à Basse-Terre. Voiture, dont il donne même la plaque d'immatriculation. 

Alerte Whatsapp

... ou pas

Et bien sur inévitablement la propriétaire a immédiatement et vivement réagit, également sur Whatsapp. Elle fustige les personnes qui partagent ce message, divulgant sa plaque. Et n'hésite pas à attirer l'attention de tous sur la gravité de la situation. 

Propriétaire de la voiture

Vus à vélo... 

D’autres messages sont beaucoup plus humoristiques visiblement très inspirés par le prochain tour cycliste de la Guadeloupe. Selon ce jeune homme, les évadés circuleraient plutôt à vélo...

Alerte détenus à vélo


Et la dérision ne s'arrête pas là... Certains n'ont pas hésité à faire une comparaison avec la série à succès Prison Break. Comme en témoigne certains images détournées sur le net ou commentaires sur les réseaux sociaux. 
Un nouveau "faux" challenge, sous la forme d'un jeu concours.
Un nouveau "faux" challenge, sous la forme d'un jeu concours.

Mais, au-delà des réseaux sociaux, il y a véritablement une inquiétude au sein de la population, d’autant que les deux individus restent pour le moment introuvables.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play