publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Guyane: le PDG d'Arianespace confiant dans l'issue de la crise

Le PDG d'Arianespace a affirmé jeudi voir des "signes encourageants" vers une issue de la crise en Guyane et maintenir l'objectif de 12 lancements cette année, alors que se poursuivent les discussions entre le gouvernement et les meneurs du mouvement social.

Stéphane Israël lors d'une conférence au Japon le 19 avril 2016 © TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
© TOSHIFUMI KITAMURA / AFP Stéphane Israël lors d'une conférence au Japon le 19 avril 2016
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le
"Nous souhaitons que les opérations d'Arianespace puissent reprendre le plus vite possible. Nous constatons des signes encourageants ces dernières heures mais restons attentifs et prudents", a déclaré Stéphane Israël, le PDG d'Arianespace en marge de rencontres au Japon avec les partenaires et clients nippons de la société de lancement de satellites. "Si cette situation devait durer, elle aurait un coût, c'est évident", a-t-il insisté.

L'espace, "une chance pour la Guyane"

Ne s'estimant pas en position de commenter les revendications, Stéphane Israël assure néanmoins qu'Arianespace "a toujours été très attentif à l'environnement et au développement de la Guyane, a toujours relayé les attentes du territoire", tout en ajoutant que "l'espace était une chance pour la Guyane" qui est un lieu privilégié pour les tirs (proche de l'équateur, pas de cyclones ni séismes, etc.).

Trois campagnes annulées

En raison de ce mouvement qui dure depuis un mois, "il y a eu des pertes, c'est incontestable, nous ferons les comptes une fois que les opérations auront repris, mais il est important de confirmer notre objectif de 12 lancements cette année et si nous le faisons, cela limitera les surcoûts que nous avons eus jusqu'à présent", a-t-il précisé. Les blocages en Guyane ont interrompu trois campagnes de lancement de la fusée Ariane.

Barrages et ville morte

Le collectif qui coordonne le mouvement social a salué mercredi soir "des avancées significatives" dans le projet d'accord du gouvernement, mais maintient pour l'heure les barrages qui paralysent le territoire jusqu'à la signature d'un texte modifié, appelant à une opération ville morte pour jeudi.

Le Japon, un bon client

Par ailleurs, Stéphane Israël a annoncé jeudi une nouvelle commande au Japon pour le lancement du satellite Horizon 3e de SKY Perfect Jsat associé à Intelsat, tir prévu fin 2018. En 31 ans de présence dans l'archipel, Arianespace a signé pas moins de 31 contrats pour des satellites commerciaux d'opérateurs nippons, soit 74% de parts de marché.


Constellation

"La concurrence se renforce, mais notre lien avec le Japon aussi puisque SoftBank Group (opérateur de télécommunications nippon) est devenu actionnaire majeur de Oneweb" qui a confié le lancement des satellites de sa constellation à Arianespace, a souligné Stéphane Israël.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis