publicité

Guyane : premières réactions autour des excuses d'Ericka Bareigts

L'apparition de la ministre des Outre-mer au balcon de la préfecture de Cayenne, présentant, mégaphone l'appui, des excuses au "peuple guyanais", suscite des réactions contractées ce vendredi matin.

Ericka Bareigts au balcon de la préfecture de Guyane © Guyane 1ere
© Guyane 1ere Ericka Bareigts au balcon de la préfecture de Guyane
  • Par Maïté Koda
  • Publié le , mis à jour le
"Courage politique", "mise en scène parfaite", entre le symbole du mégaphone et du balcon, l'émission la médiasphère sur LCI a salué la prestation d'Ericka Bareigts, qualifiée, par les différents invités d'"authentique". 
 

 Des excuses au balcon

La séquence de la ministre des Outre-mer, dont la gestion de la crise de Guyane avait  été particulièrement décriée,  qui présente ses excuses à la foule depuis le balcon de la préfecture de Cayenne a marqué les esprits , en Guyane et dans l'Hexagone.
 
"C'est à moi que revient l'honneur de dire au peuple guyanais, au-delà de ma petite personne, au-delà des fonctions, toutes mes excuses au peuple guyanais pour qu'ensemble nous puissions convenir du quotidien et mais aussi de l'avenir de la Guyane", a-t-elle poursuivi, déclenchant immédiatement les vivats de la foule.
 
Au delà des experts en communication, des premières réactions se sont fait entendre ce vendredi matin également du coté des politiques. Pour le porte-parole du FN Nicolas Bay, ces excuses restent anecdotiques, même s'il a estimé que la ministre aurait dû aller plus loin et s'excuser au nom de "l'ensemble des gouvernements qui se sont succédés et ont totalement abandonné la Guyane", a-t-il estimé sur RTL.
 

"Elle a eu raison, a déclaré Raquel Garrido, porte- parole de la France insoumise. Mais c'est un peu tard, il fallait y penser avant car pendant ce temps, les gens n'ont pas d'électricité, d'eau, d'école. En politique, faute avouée n'est pas à moitié pardonnée".
 
Un sentiment partagé par la députée PS de Paris Sandrine Mazetier pour qui "la métropole s'est mal comportée avec la Guyane"
 
Sur les réseaux sociaux également  le moment a été très commenté
Avec une référence à De Gaulle, qui, lui aussi aimait à parleur aux Français depuis son balcon, comme le rappelle ce tweet mettant en parallèle Ericka Bareigts en Guyane et le général De Gaulle en Algérie et son fameux "je vous ai compris" a dressé aux Pieds-noirs.
 
Plus que les excuses, ce sont surtout les mots employés par la ministre des Outre-mer qui font débat sur les réseaux sociaux, et notamment son expression de "peuple guyanais".
Une expression inappropriée estime le député LR  des Alpes Maritimes Eric Ciotti
Tout comme le journaliste Nicolas Domenach…
… et de nombreux internautes
 

 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play