publicité

Guyane : Vega lancera mardi deux satellites d'observation de la Terre

Deux satellites d'observation de la Terre décolleront de Kourou en Guyane, mardi 1er août, à bord d'une fusée Vega. La mission du lanceur devrait durer 1h37.

Une fusée Vega lancera mardi 1er juillet, depuis Kourou en Guyane, deux satellites d'observation de la Terre. © Stephane CORVAJA / EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP
© Stephane CORVAJA / EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP Une fusée Vega lancera mardi 1er juillet, depuis Kourou en Guyane, deux satellites d'observation de la Terre.
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Une fusée Vega lancera mardi 1er août, depuis Kourou en Guyane, deux satellites d'observation de la Terre : Venµs, pour le Centre français d'études spatiales et l'Agence Spatiale Israélienne et OPTSAT-3000 pour le ministère italien de la Défense.
 
"Lanceur polyvalent, Vega réalise pour la septième fois une mission au service de l'observation de la Terre", souligne Arianespace dans un communiqué.

22h58 heure de Kourou

Le décollage est prévu mardi à 22h58 heure de Kourou (01H58 GMT le 2 août) pour une mission qui durera environ 1 heure 37 minutes. La mission Venµs pour "Végétation and Environment monitoring on a New MicroSatellite" est un programme conjoint du Centre national d'études spatiales (Cnes) et de l'Agence spatiale israélienne (ISA) dédié à l'observation de la végétation.
 

Des photos du globe

Pendant deux ans et demi, le satellite photographiera tous les deux jours 110 sites sélectionnés répartis sur tout le globe afin de comprendre l'évolution de la végétation mais aussi l'impact des évènements extrêmes et du changement climatique sur les écosystèmes naturels et sur l'agriculture. Ensuite, Venµs changera d'orbite et effectuera une mission test d'un an sur la propulsion électrique.
  

Huitième lancement de l'année

OPTSAT-3000 est un programme d'observation de la Terre pour le ministère italien de la Défense qui lui permettra d'acquérir et d'utiliser des images à haute résolution depuis n'importe quel point du globe. Il se compose d'un satellite optique de haute résolution et d'un système de contrôle au sol construits par Israel Aerospace Industries (IAI).
 
Il s'agira du huitième lancement de l'année d'Arianespace et du dixième avec le lanceur Vega depuis le début de son exploitation au Centre spatial guyanais en 2012.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play