publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

  1. /
  2. guyane

Université de plein exercice en Guyane : c’est signé !

Ce midi l’intersyndicale, les étudiants, les élus de Guyane et les représentants de l’Etat ont signé le protocole d’accord sur la création d’une université de plein exercice en Guyane pour 2015 au plus tard à la rentrée 2016. Le mouvement de grève est terminé.

© Préfecture de la région Guyane
© Préfecture de la région Guyane
  • Par Thomas Gouin
  • Publié le , mis à jour le
Après un mois et une semaine de grève l’intersyndicale et le collectif des étudiants ont obtenu gain de cause. Un protocole de fin de conflit a été signé ce matin. Il répond à toutes les attentes des manifestants.

Création d’une université de plein exercice.

Article 1 : l’Etat s’engage à créer une université de plein exercice en Guyane par un décret pris en 2013 ou au plus tard au premier semestre 2014. L’université sera mise en place en 2015 ou au début 2016. Cet article affirme également qu’une feuille de route détaillée sera mise au point en toute priorité.

Une nouvelle gouvernance.

Article 2 : Mme Anne CORVAL est nommée administratrice provisoire de cette université et ne devra rendre des comptes qu’a la ministre de l’éducation supérieur et de la recherche : Geneviève Fioraso.
Par ailleurs un directoire sera mis en place pour l’assister. Les membres de ce dernier appartiendront à la communauté universitaire et seront nommés en concertation avec l’intersyndicale et le collectif  des étudiants.

Un renforcement des effectifs

Article 4 : l’Etat s’engage à pourvoir l’université de Guyane de 20 à 30 emplois d’enseignants-chercheurs ainsi que de 20 à 30 emplois de personnels Bibliothécaires,  ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé sur trois ans.

Amélioration de la vie étudiante.

Est aussi indiqué les améliorations liées à la vie étudiante notamment en ce qui concerne le transport, la restauration, l’accès à la bibliothèque, la pratique du sport…

Fin de la grève universitaire.

Le protocole met fin au conflit universitaire. La reprise des cours est immédiate et se fera donc  ce mardi 12 novembre. Par ailleurs les jours de grève seront intégralement payés pour tous les personnels et il n’y aura pas de poursuite ou sanction administrative, les anciens grévistes tenaient à ce que ce soit précisé. D’autant plus facile qu’il n’y a pas eu d’exactions selon le préfet Eric Spitz.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis