publicité
  1. /
  2. guyane

Tchisséka Lobelt un engagement sans faille pour la littérature

Amoureuse de la littérature, Tchisséka Lobelt se bat depuis près de 20 ans pour faire exister le livre en Guyane. Le promouvoir, le maintenir « hors d’eau », « ne pas baisser les bras face aux nouvelles technologies » "faire découvrir la littérature aux jeunes" scande t-elle.

© TL
© TL
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le

Une multiplication d’événementiels littéraires

La croisade de Tchisséka a commencé en décembre 1996 quand elle décide de créer son association « Promolivres » avec l’éditeur Jean-Louis Malherbe  et Nicole Mounier, directrice de la Bibliothèque Centrale de Prêt du Conseil Général. Depuis lors, aidée de quelques passionnés, elle n’a cessé de créer des événements - salons du livre, cafés littéraires, club de lecture, dictées, soirées poésies, conférences, escales littéraires, édition de poèmes cartes postales … des initiatives riches, engagées, nombreuses autour du livre en Guyane, aux Antilles, à Paris, à Bèlem, à Macapa... Une véritable ouverture au monde à travers des auteurs haïtiens, antillais, cubains, brésiliens, français et tant d’autres de contrées éloignées.  L’enracinement local à travers les auteurs guyanais, des plus célèbres Léon Gontran Damas, Elie Stéphenson, Gaston Monnerville, Serge Patient aux nouveaux venus Catherine Le Pelletier, Françoise Loe Mie, Emilie Tocnay, Eugène Epailly, Jean Momou… l’énumération n’est bien sûr pas exhaustive.
 

Un engagement sans faille

Un engagement sans faille qui l’a conduit à créer le salon du livre et du multimédia en 1998. Pour cette huitième édition qui démarre le 20 novembre Tchisséka Lobelt pense « qu’il y a un souffle, les choses se font. J’ai été plus pessimiste par le passé… ». « Cette année nous aurons 10 invités extérieurs, 16 auteurs guyanais c’est intéressant, cela prouve qu’il y a une vitalité qui renaît dans les genres aussi divers que le roman, l’essai, l’histoire, la poésie, la nouvelle… ». Son enthousiasme porte cette passionnée qui fait fi de toutes les difficultés et poursuit son combat pour une raison simple « j’aime la littérature, découvrir des histoires et les auteurs sont les témoins de leur temps n’est ce pas !»

 

Salon du Livre et du Multimédia 8ème édition

Thème : l’écrivain témoin de son temps
20-23 novembre 2013 au Zéphir
Organisation : 5 personnes
Budget : 50 000€ (organisation, logistique, billets d’avion, séjour, hébergement…)
Entrée : 1€ pour les plus de 12 ans  (pour aider l’association)

Programme complet : www.promolivresguyane.blogspot.com

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play