publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

  1. /
  2. guyane

Athlétisme : de Saint-Laurent à Nantes

  • Par Pierre-Ange Paradis
  • Publié le , mis à jour le

Ce samedi 11 février, les plus jeunes découvraient les joies de l'athlétisme au stade Georges Chaumet de Cayenne, les adultes couraient en forêt au cross de Balabusi à Saint-Laurent, et les meilleurs cadets et juniors s’affrontaient aux championnats de France à Nantes.

Vincent Beaucourt a inauguré de la plus belle des manières le nouveau maillot de l'ASL Maroni © Pierre-Ange Paradis
© Pierre-Ange Paradis Vincent Beaucourt a inauguré de la plus belle des manières le nouveau maillot de l'ASL Maroni

Samedi 11 février, par une après-midi ensoleillée, une soixantaine d’athlètes se sont rassemblés à l’entrée de la piste de Balabusi, sur la route de Saint-Jean, pour courir un cross d’un peu moins de douze kilomètres. La quasi-totalité des participants à cette épreuve étaient des coureurs Saint-Laurent, et provenaient en majorité de l’ASL Maroni, et du RSMA Guyane. Les membres de l’ASL Maroni, club organisateur de cette compétition, étaient particulièrement visibles, car ils arboraient le tout nouveau maillot bleu et rose de leur équipe. Grâce à une organisation très bien rôdée, la course est partie à l’heure, et les coureurs ont pu se ravitailler tous les trois kilomètres sur le parcours qui consistait en un aller-retour, sur cette piste bordée d’abattis et de forêt. Le parcours, moins boueux qu’en 2016, a sans doute favorisé les meilleurs coureurs : Vincent Beaucourt de l’ASL Maroni l’a emporté en 46 minutes 47 secondes, soient près de deux minutes de mieux que le meilleur temps de l’an passé. Idem pour la première femme, qui l’emporte en 55 minutes 20 secondes, contre 56 minutes 30 en 2016. Cette course en forêt était aussi placée sous le signe de l’écologie, puisque les organisateurs avaient disposé des bacs pour récupérer les gobelets utilisés par les coureurs lors des ravitaillements.

Championnat cadets-junior d’athlétisme en salle : Gemima Joseph et Loïc Prévot vice-champions de France

Après l’excellent résultat de Marvin René, devenu champion de France Espoir du 60 mètres en 6 secondes 65 le 04 février, et les quatrièmes places d’Alan Alaïs au 200 mètres et au triple saut aux championnats de France Nationaux le même jour, le succès est de nouveau au rendez-vous pour deux sprinters guyanais aux championnats de France cadets-juniors.
La cadette Gemima Joseph, du club Roukou, a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle : la détentrice du record de France du 50 mètres minimes est désormais vice-championne de France du 60 mètres cadettes, dans le temps de 7 secondes 69 centièmes. Loïc Prévot de l’USL Montjoly, détenteur du record de France cadets du 400 mètres en 2015, est vice-champion de France en catégorie juniors, avec un temps de 47 secondes 89 centièmes. Une autre athlète de l’USL Montjoly, Thélia Ruster, a participé au triple saut en catégorie junior, et s’est classée douzième du concours, avec un triple bond à 11 mètres 62. Thélia, la seule athlète guyanaise qui pratique l’heptathlon (discipline qui regroupe sept épreuves), a démontré ses qualitésde triple sauteuse en participant aux championnats de France dans cette discipline.

 

Les compétitions d'athlétisme à venir

Les coureurs hors-stade les plus aguerris ont rendez-vous dès le samedi 18 février pour le trail de la Macourienne, une course de 29 kilomètres qui se déroule entre Macouria et Montsinéry-Tonnégrande. Les jeunes athlètes pourront tenter de se qualifier pour les Carifta Games à la compétition du 25 février au stade Edmard Lama. Et à Saint-Laurent, le GSMA organisera un run and bike le dimanche 26 février à partir de 09 heures dans la forêt des Malgaches.

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play