publicité

Le collectif Pou Lagwiyann Dékolé quitte la réunion avec la ministre Annick Girardin

La deuxième réunion du Comité local de suivi de l'Accord de Guyane en présence d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer a avorté. Le collectif "Pou Lagwiyann Dékolé" a quitté la réunion au bout d'une heure.

Les membres du collectif Pou Lagwiyan Dékolé au premier rang au carbet de la caserne Loubère © Océlia Cartesse
© Océlia Cartesse Les membres du collectif Pou Lagwiyan Dékolé au premier rang au carbet de la caserne Loubère
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La réunion a débuté à 15h  à Cayenne. La presse ne pouvait assister aux travaux. Annick Girardin a présenté un récapitulatif des avancées des mesures décidées dans l'Accord de Guyane et a annoncé que le Gouvernement a mis en oeuvre 77% des mesures du plan d'urgence.
A 16h, le collectif Pou Lagwiyann Dékolé a quitté la réunion.
Il dénonce la posture médiatique de l'Etat. Pour le collectif, l'Accord de Guyane n'est pas respecté. Les membres attendront le mois d'octobre et l'arrivée du président de la République Emmanuel Macron, car, martèle Djimitri Guard,  il faut arrêter le saupoudrage et enfin aborder les discussions de fond.
Les membres du collectif ont aussi souligné que le volet sanitaire et social a été complètement occulté.  

Ecoutez la réaction de Djimitri Guard, l'un des membres du collectif Pou Lagwiyann Dékolé recueillie par Océlia Cartesse


Sur le même thème

  • politique

    Un Congrès pour préparer les états généraux

    Le Congrès des élus de Guyane, sera en direct ce 14 octobre en télé, radio et internet dès 8H55. Conformément aux accords de Guyane du 21 avril, ce congrès va organiser les états généraux qui sont une vaste consultation de la population guyanaise sur l’avenir du territoire.

  • politique

    Le Congrès du 14 octobre va réunir les 77 élus de Guyane

    Le congrès des élus de Guyane se rapproche. Les conseillers territoriaux, parlementaires et maires sont attendus ce samedi 14 octobre dans les locaux de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne. Instance de débat ce congrès servira de rampe de lancement aux prochains états généraux.

  • politique

    Passe d’armes acide entre Léon Bertrand et Rodolphe Alexandre

    Léon Bertrand écrit au président de la CTG, pour lui demander la tenue rapide du Congrès des élus. Il veut «changer de paradigme » dans les relations avec l'Etat. La réponse de Rodolphe Alexandre n’a pas tardé, qualifiant l’initiative d’« étrange, voire déconnectée de la réalité ».

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play