publicité
  1. /
  2. guyane

Disparition d'Elie Brème : les témoignages

Elie Brème, professeur émérite d'espagnol et militant engagé pour une Guyane indépendante est décédé le 4 juillet à Paris. Cette personnlité a marqué l'esprit de ses compatriotes. Les témoignages se succèdent notamment de ses anciens élèves.

Elie Bremme interviewé au marché de Cayenne © guyane 1ère
© guyane 1ère Elie Bremme interviewé au marché de Cayenne
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il allait avoir 76 ans le 16 juillet prochain, mais la maladie l'a emporté avant. Elie Brème était un professeur et un militant politique très apprécié de ses compatriotes. On le décrivait comme un homme entier, engagé qui éveillait les consciences. Ce professeur d'espagnol qui a étudié et vécu à Cuba puis au Vénezuéla a, notamment, été une des figures emblématiques du mouvement de Novembre 96 pour la création d'un rectorat en Guyane. Il a, se souvient  Jemetree Guard, imposé à ses élèves de l'époque, l'idée qu'il fallait manifester pour obtenir ce rectorat.

Il nous a expliqué ce qu'était une académie et ce moment là nous nous sommes dit qu'il faut la création d'une académie, d'un rectorat.


Selon Magali Cassildé-Robo, avocate au barreau de Guyane qui a aussi été son élève :

C'était un excellent professeur qui avait le souci de nous faire aimer la Guyane à travers les textes que l'on étudiait en espagnol. il avait le souci de nous faire partager la politique, une vision souveraine de la Guyane et de suivre tous ses élèves...


Avec son compagnon de route, David Donzenac, chef d'entreprise, rencontré à Paris alors qu'ils étaient étudiants, Elie Brème était :

...un camarade d'une grande sincérité qui savait ce qu'il voulait. Passionné par l'évolution du monde et en particulier par l'Amérique latine et par dessus tout de l'évolution de la Guyane... profondément, nationaliste, indépendantiste, il rêvait d'une Guyane indépendante et sans arrêt, nous réfléchissions pour savoir de quelle façon amener ce pays à évoluer et le mettre en adéquation avec l'évolution du monde.


Voyez le reportage de Guyane 1ère

Le sénateur Karam a salué la mémoire de son ami sur son compte twitter.


Le député Gabriel Serville sur sa page facebook a fait part de son émotion et lui rend hommage :

Voici un extrait de l'émission "à postériori " du 11 janvier 2008 dans laquelle Elie Brème s'exprime sur l'évolution institutionnelle de la Guyane.

 



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play