publicité
  1. /
  2. guyane

Elections législatives : ceux qui y vont et ceux qui renoncent

Ce vendredi 19 mai est la date limite de dépôt des candidatures pour les élections législatives. Plusieurs candidats sont déjà déclarés. Qui sont-ils ? Sous quelles étiquettes ? Quels sont ceux qui ont renoncé à se présenter ? Guyane 1ère fait le point.

Qui sera candidat aux législatives en Guyane ? © DR
© DR Qui sera candidat aux législatives en Guyane ?
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le

Certains se lancent dans la dernière ligne droite, alors que d’autres ont franchi le pas depuis plusieurs semaines. Les candidats aux élections législatives ont jusqu’à ce vendredi 19 mai pour déposer leur candidature. Les élections législatives se tiendront les 10 et 17 juin prochain. Le point sur les candidats en lice dans les deux circonscriptions. 
 

1ère circonscription

Dans la première circonscription, plusieurs personnalités sont déclarées. Parmi eux, Gabriel Serville, le député sortant, Joëlle Prevot-Madère, la candidate du parti présidentiel "La République en Marche" ou encore Line Létard. La candidate de Walwari a reçu, jeudi, le soutien de Marie-Laure Phinera-Horth, maire de Cayenne. 

Michel Sabas, un ancien du PSG, Parti Socialiste Guyanais est aussi candidat dans cette première circonscription. Claire Albanési sera pour sa part la candidate de la "France Insoumise" alors que Béatrice Bernus représentera le parti "Les Républicains". Par ailleurs, quatre candidats se présentent sans étiquette dans cette circonscription. Il s’agit de Jemetree Guard, Julien Deroche, Michel Quammie et Jean Juliard. Enfin, Sylvio Létard est aussi candidat avec la DIG, Défense des Intérêts Guyanais, dans cette première circonscription.

Ci-dessous la liste des 11 candidats et leurs suppléants dans la 1ère circonscription :

  • JULIEN DEROCHE / JOSEPHINE DEROCHE
  • ARLETTE FEUILLE / AULISON LONGIN
  • CLAIRE ALBANESSI / STEPHANE CHRISTOPHE
  • GABRIEL SERVILLE / KARINE SINAI
  • MICHEL SABAS / BRUNO PEPIN
  • ARMAND ACHILLE / JEAN PIERRE TRIVEILLOT
  • SYLVIO LETARD / JEAN-PIERRE HARGBOURG
  • JOELLE PREVOT-MADERE / TEED GASPARD
  • LINE LETARD / FARA KAHN
  • MICHEL QUAMMIE / SYBILLE M’LAMAO
  • JEMETTRE GUARD / MYLENE MATHIEU 


2e circonscription

Dans la seconde circonscription, la députée sortante Chantal Berthelot a annoncé il y a plusieurs semaines déjà qu’elle était candidate à sa propre succession. Elle aura l’étiquette "Divers gauche" soutenue par l'AGEG (A Gauche en Guyane) et le Parti Socialiste Guyanais (PSG).
 
Parmi les autres candidats : Jean-Etienne Antoinette pour Walwari, Juliana Rimane pour les Républicains, Richard Joigny pour le PPG, Parti Progressiste Guyanais et Lénaïk Adam qui sera le candidat de la "République en Marche". Paul Persdam sera lui le candidat de "La France Insoumise", et Bernard Taddéï sera sous l’étiquette UPR. A noter, la candidature de Davy Rimane, une des figures du mouvement social, dans cette deuxième circonscription.

Ci-dessous la liste des 8 candidats et leurs suppléants dans la 2ème circonscription :

  • CHANTAL BERTHELOT / PATRICK DESCHAMPS
  • BERNARD TADDEÏ / GIANNA RENEE
  • PAUL PERSDAM / CHRISTOPHE PIERRE
  • RICHARD JOIGNY / ELSY DESMANGLE
  • LENAICK ADAM / VERONIQUE JACARIA
  • JEAN-ETIENNE ANTOINETTE / GEORGES AMARANTHE
  • JULIANNA RIMANE / STEPHANE AUGUSTIN
  • DAVY RIMANE / MARIE-FRANCE NAISO 

Ils ont renoncé

Fortement pressentis il y a quelques semaines, plusieurs personnalités ont finalement renoncé à se présenter. C'est le cas de David Riché, président de l’association des maires de Guyane qui s’est rétracté pendant le mouvement social. Boris Chong Sit aussi ne sera pas candidat. Le nom de l’avocat et conseiller territorial avait pourtant été avancé comme un potentiel prétendant. Autre absence, celle d’Isabelle Patient. Conseillère territoriale, elle était pourtant la représentante officielle d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle.
 
Exit également René Tran du Front national. Le parti frontiste retire toute candidature dans les deux circonscriptions et veut "se consacrer à sa restructuration locale". Le MDES, Mouvement de Décolonisation et d'Emancipation Sociale a aussi décidé de ne pas envoyer de candidat aux législatives. Pour sa part, Jean-Marie Taubira du PPG, Parti Progressiste Guyanais ne sera pas candidat.  Absence aussi d’Harry Hodebourg du parti Cap 21. Enfin, ce jeudi, Gauthier Horth, l’une des figure de proue de mouvement social, a annoncé sur les réseaux sociaux qui ne se présenterait pas.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play