publicité

La FDSEA Guyane rassurée par les annonces d'Annick Girardin

Ce mercredi matin, la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de la Guyane, a fait un point sur les échanges réalisés ces dernières semaines avec la ministre des outremers, Annick Girardin. 

© Nicolas Pietrus
© Nicolas Pietrus
  • Nicolas Pietrus et Véronique Bedz
  • Publié le
La Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles de la Guyane se dit rassurée par la visite de la Ministre. Selon Christian Epailly, le président du syndicat, la rencontre avec Annick Girardin a permis de faire la lumière sur toutes les zones d’ombre qui existaient au sein de la profession. Un exemple : la FDSEA dénonce, depuis des années, les ventes de terrain qui se feraient en catimini, sans consultation ni information. Annick Girardin leur a garanti que tout se ferait désormais dans la plus grande transparence. La FDSEA dénonce la cession gratuite de certaines parcelles à l'Etat, parcelles aujourd'hui vendues à des promoteurs immobiliers, au tarif de 7 à 8 euros le m².

"La Safer sera effective avant la fin de l'année"

 
Par ailleurs Christian Epailly a annoncé la mise en place très prochainement d’un opérateur foncier pour le secteur agricole (la SAFER, la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural). 20.000 hectares seront mis à la disposition de cette structure, qui bénéfice également d’un budget de fonctionnement de 205.000 euros voté par la Collectivité territoriale de Guyane. 
Le Président de la FDESA regrette que certains élus politiques ou de la Chambre d’agriculture soient contre la SAFER, mais il se dit satisfait de l’engagement pris par Annick Girardin d’aller jusqu’au bout de ce dossier : « la SAFER sera effective avant la fin de l’année » a déclaré la ministre lors de sa venue. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play