publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

  1. /
  2. guyane

Insécurité : 500 frères contre la délinquance pour sauver la Guyane ?

Un nouveau collectif en butte à l’insécurité. Il se dénomme " 500 frères contre la délinquance". Ces frères ont d’ores et déjà défié les délinquants en défilant dans les rues de Cayenne le 15 février. Cependant ils ne veulent pas supplanter les forces officielles.

Le collectif 500 frères devant la préfecture © Marie-Claude Thébia
© Marie-Claude Thébia Le collectif 500 frères devant la préfecture
  • guyane 1ère
  • Publié le
« Nou bon ké sa »,un slogan répété à l’infini dans les rues de Cayenne. Une apparition subite et néanmoins pacifique hier à Cayenne des 500 frères. La plupart de ces hommes en imposent et le collectif a déjà recueilli l’assentiment d’une belle frange de la population. Le reste de la population va suivre, cela est inévitable.
L’objet des 500 frères est limpide : nettoyer la Guyane de toutes violences, vols et autres déviances qui rendent la vie quotidienne de plus en plus compliquée. Pour l’instant, ils n’entendent pas supplanter les forces légales mais au contraire faire avec elles, sauf absence de réponses et actions concrètes de la part de la préfecture.


Attention à la radicalisation

D’ailleurs, en fin de mobilisation ce 15 février, dans un défilé symbolique hier à la rue Ernest Prévot, qui traverse la Crique, les 500 frères vocalisant « nou bon ké sa »… ont montré aux bandits qu’ils n’avaient pas peur d’eux. Et là, justement, attention !
Dans le droit français, le peuple - même si le pouvoir lui appartient en démocratie - ne peut se substituer à l’autorité à moins de changer l’ordre en place cela  s’appelle la révolution. La Guyane est-elle prête à franchir le pas ? La question est directement posée !
Autre élément à retenir dans cette réflexion : défier les délinquants peut mener à leur radicalisation, autant dire une escalade dans la violence.

Attention donc aux remèdes pires que les maux.
Bertrand Villeneuve

Ce nouveau collectif a été reçu à la Préfecture par le préfet Martin Jeager, le récit de Marie-Claude Thébia
La manifestation du collectif Les 500 frères

Sur le même thème

  • société

    Mode guyanaise : le wax tout puissant

    "Africa Market" est le nom du premier marché ethnique organisé par l’association Akwaba, le 27 mai prochain, à Cayenne. L’objectif : promouvoir la culture africaine sous toutes ses formes. La mode sera particulièrement à l’honneur avec un focus sur le wax et ses dérivés.

    Mis à jour le dimanche 21 Mai 2017 à 10:02
  • société

    Saint-Laurent : La librairie du Maroni ferme ses portes

    C’est un commerce de proximité qui ferme ses portes à Saint-Laurent du Maroni. Avenue du général de Gaulle, face à la gendarmerie, la librairie du Maroni, tenue par Monsieur Bour depuis 40 ans, n’existera bientôt plus. .

    Mis à jour le jeudi 11 Mai 2017 à 13:22
  • société

    Eugène Simoneau, un nouveau centenaire en Guyane

    Eugène Simoneau vient de souffler sa 100ème bougie. Ancien attaché principal de préfecture, il a fêté l’événement entouré de ses proches. Eugène Simoneau a été fait citoyen d’honneur de la ville de Cayenne.

    Mis à jour le mardi 25 Avril 2017 à 13:45
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis