publicité

Les lycéens de Saint-Laurent du collectif "Les Lumineux" font leur fresque

Le collectif "Les Lumineux" a participé à la mobilisation populaire du 28 mars pour que l'ouest guyanais bénéficie de moyens pour une meilleure éducation de la jeunesse. Ces lycéens de Saint-Laurent réalisent une fresque pour mettre en valeur leur créativité artistique inspirée par les barrages.

Marie-Ange Ortiz peint une partie de la fresque © MAO
© MAO Marie-Ange Ortiz peint une partie de la fresque
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Un sourire lumineux, une coiffure nappy et une force de conviction touchante, Marie-Ange Ortiz, 16 ans élève de 1ère répète : "L'obscurité ne chasse pas l'obscurité, seule la lumière le peut." Ces paroles de Marthin Luther King ont inspiré la jeune fille qui, avec ses amies du lycée Lumina Sophie, Julianna Socrate et Clarisse Da Silva, toutes deux âgées de 17 ans, ont décidé de créer le 24 mars dernier le collectif "Les Lumineux".
A gauche Julianna Socrate derrière Clarisse Da Silva et à droite Marie-Ange Ortiz © DR
© DR A gauche Julianna Socrate derrière Clarisse Da Silva et à droite Marie-Ange Ortiz

Leur objectif : mettre en lumière  la jeunesse de l'ouest souvent laissée dans l'obscurité. Depuis ces lycéens éclairent eux-même leur situation et parlent de leur quotidien. Le 28 mars des centaines de lycéens galvanisés par ces trois égéries ont défilé à Saint-Laurent participant avec enthousiame à la grande mobilisation populaire guyanaise.
L'oeuvre de Marie-Ange Ortiz réalisée sur une bache © MAO
© MAO L'oeuvre de Marie-Ange Ortiz réalisée sur une bache

Depuis, ils continuent de s'organiser et ont décidé de mettre en valeur leur créativité artistique suscitée par l'ambiance des barrages et cette période de révolte que vit la Guyane. Dans le même temps, leur page facebook a été créée. Réunis depuis 3 jours au stade A à Saint-Laurent, ils fabriquent une fresque qu'ils exposeront le 16 avril au barrage de l'hyper marché de la commune. Si certains s'expriment leur talent créatif à travers l'art pictural, d'autres écrivent et déclament des slams. La restitution de la fresque donnera lieu, aussi, à un débat sur l'avenir de la jeunesse.

Le portrait de Marie-Ange Ortiz et Les Lumineux réalisé par les chroniqueurs citoyens de Saint-Laurent du Maroni pour le media de proximité Chroniques du Maroni
Marie-Ange Ortiz du collectif Les lumineux

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play