publicité
  1. /
  2. guyane

Mickaël Mancée quitte le collectif Pou Lagwiyann Dékolé

Le visage grave devant la presse, Mickaël Mancée à l'issue d'une courte réunion du collectif Pou Lagwiyann Dékolé, le 18 avril, a annoncé sobrement qu'il se retirait du collectif. Cependant a t-il précisé, il n'abandonne pas le combat, il reste mobilisé.

Mickaël Mancée © la 1ère
© la 1ère Mickaël Mancée
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'aventure avec le collectif Pou Lagwiyann Dékolé s'est arrêtée le 18 avril pour le leader  des 500 frères contre la délinquance, Mickaël Mancé. Pesant ses mots face à la presse, il a fait une courte déclaration : " J'ai vu plein de jolies choses, une mobilisation populaire hors du commun, un combat légitime... maintenant l'évolution des choses, des événements ne sont pas en adéquation avec MA vision des choses, donc ce soir j'ai préféré expliqué aux autres membres que je préférais me retirer pour leur laisser le soin de mener à bien la mission qu'ils ont choisi de mener... Cela ne veut pas dire que le combat s'arrête, bien sûr que non, c'est un engagement que j'ai pris et auquel je me tiendrai. Le combat continuera sous une autre forme, peut-être, cela ne fait que commencer..."

Mickaël Mancée a précisé qu'on ne pouvait pas rattraper 50 ans de retard en quelques jours où semaines. C'est un combat long à mener.

L'intégralité de la déclaration de Mickaël Mancée recueillie par Viviane Dauphoud-Eddos et Frédéric Larzabal

Dans une lettre de plusieurs pages adressée à la presse, Mickaël Mancée revient plus longuement sur les raisons qui l'ont amené à sa décision de rupture avec le collectif Pou Lagwiyann Dékolé.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play