publicité
  1. /
  2. guyane

Mode guyanaise : le wax tout puissant

"Africa Market" est le nom du premier marché ethnique organisé par l’association Akwaba, le 27 mai prochain, à Cayenne. L’objectif : promouvoir la culture africaine sous toutes ses formes. La mode sera particulièrement à l’honneur avec un focus sur le wax et ses dérivés.

© CL
© CL
  • Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le
Le wax, tissu mythique en Afrique, symbolise par ses formes, ses couleurs, et même ses différentes appellations, la société africaine. Aujourd’hui, il s’importe en Guyane, où la mode africaine est devenue furieusement  tendance.

Africa Market 

Le 27 mai prochain, l’association Akwaba organise "Afrika Market" à l’hôtel Royal Amazonia, à Cayenne. Un marché ethnique "pour mettre en valeur le wax et ses dérivés", explique Elikya Charlotte, l'organisatrice d'"Afrika Market". Au programme : des ventes de produits africains, des exposés sur la culture africaine mais aussi des défilés de mode. "C'est un tissu très tendance en Guyane mais aussi en Europe", remarque Elikya Charlotte. 
Des stylistes viendront aussi présenter leurs créations conçues dans du wax, un tissu noble que l’on retrouvera dans tous les styles.

Regardez son interview ci-dessous :

Le wax tout puissant

En Guyane, il suffit d’arpenter les rues de Cayenne pour apercevoir des belles coiffées de turbans multicolores, vêtues de robes, jupes et pantalons d’inspiration africaine, avec les bras et le cou ornés de bijoux ethniques.

De nombreux magasins dédiés au wax se sont ouverts ces dernières années. Des marchandes indépendantes ont aussi posé leurs stands sur les marchés ou dans les grandes surfaces. Elles proposent un large choix de modèles aux motifs colorés, bigarrés, qui racontent l’histoire du continent Africain.

"J’ai commencé la vente de vêtements wax il y a quatre ans, raconte Josiane Loemba-Maidou, gérante des "couleurs du wax" au centre commercial Montjoly 2. J’étais toujours habillée en wax et beaucoup de gens s’intéressaient à mes tenues. Ils me disaient qu’il y avait beaucoup d’originalité et les couleurs leurs plaisaient. J’ai donc lancé "Les couleurs du wax" il y a 4 ans". Depuis le succès est au rendez-vous.

Regardez ci-dessous l’interview de Josiane Loemba-Maidou :

Origines et significations du wax

Ces tissus sont importés d’Afrique ou de Miami. Des tissus fabriqués avec les matériaux de la forêt, ou plus complexes inspirés de techniques indonésiennes ou hollandaises. Le wax est l’un des tissus les plus connus d’Afrique. Il serait principalement importé de Hollande. Cet imprimé sous cire d’origine javanaise est exporté en Afrique depuis le 19eme siècle.

Chaque pièce imprimée porte un nom. Le Wax est devenu en fonction de son appellation, un moyen de communication. Chaque tissu a une signification : "Mon mari est capable", "La Patience", "Je crois en Dieu", "Mon mariage est solide". ll véhicule un message aux yeux de tous. 

Il prend sa source dans les crises, les mutations sociales, les souffrances, la joie, la vie de famille.  Certains motifs sont créés  à l’occasion d’un événement, ou caractérisent une ethnie, une histoire. C’est un lien communautaire.

Les véritables tissus africains sont le Kente, le batik, le bogolan malien, l’ashanti (Ghana), le Kita (Côte d’Ivoire), le faso dan Fani ou encore le ndop bamiléké  (Cameroun). Ils sont reconnaissables par leurs couleurs vives et les motifs qui en composent la trame.
© CL
© CL
© CL
© CL
 

Retour aux sources 

En Guyane, c’est la mode du retour au naturel. Le mouvement Nappy (cheveux naturels) a été le détonateur d’une prise de conscience collective. Auparavant, le défrisage des cheveux était impératif, pour suivre les codes de beauté européens.

La mode ethnique illustre l’ouverture sur le monde, le désir de s’enraciner dans une culture propre à son histoire. Le métissage est la caractéristique principale de la société guyanaise. Un peuple qui s’est forgé grâce à l’apport des communautés qui, au fil des siècles, se sont installées en Guyane. 
Née au Congo d’une maman guyanaise, Meya est styliste. Elle marie les tissus africains au style européen. "Je ne sais pas si on peut définir un style à la femme guyanaise, remarque Meya pour qui être styliste est une vraie vocation. Mais, elle aime les coloris vifs".

Regardez ci-dessous le portrait de Meya :
 
La mode d’inspiration Africaine est désormais bien implantée en Guyane. Une sorte de retour à la source : le continent Africain. "Africa Market" organisé par l’Association Akwaba se déroulera le 27 mai prochain. Défilé de mode, expositions, conférences : c’est sans doute la première manifestation d’une longue série dédiée à la mode africaine.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play