publicité

Pas d'eau potable à Twenké le village Wayana situé sur le Haut Maroni

Les habitants du village Twenké sur le Haut Maroni sont privés d'eau potable. Les bornes fontaine sont souvent en panne et la petite crique qui servait de secours est souillée par les déchets des orpailleurs. Le quotidien de ces habitants est devenu particuièrement compliqué.

Quelques pirogues sur la berge du village de Twenké © guyane 1ère
© guyane 1ère Quelques pirogues sur la berge du village de Twenké
  • Jocelyne Helgoualch
  • Publié le , mis à jour le
Sur le Haut Maroni, les villageois de Twenké sont régulièrement confrontés  à des problèmes d’eau potable.
Le petit village du Gran Amaipoti, le chef coutumier des Wayanas dispose uniquement de bornes fontaines pour l’alimentation en eau.
Les pannes sont fréquentes mais auparavant, il y avait une autre solution pour parer au manque d’eau potable : les amérindiens se rendaient sur une crique située juste en face de Twenké de l’autre coté de la rive au Surinam. C’est désormais impossible car le site est occupé par un commerçant chinois qui ravitaille de nombreux  chercheurs d’or illegaux installés sur le Tampok ou le haut Maroni. L’ancienne crique est aujourd’hui envahie de poubelles et de déchets en tout genre.
Jocelyne Helgoualch a demandé à une habitante de Twenké , Louise Twenké de lui raconter la vie du village sans eau et avec de nombreux chercheurs d’or implantés non loin du village.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play