publicité
  1. /
  2. guyane

Un protocole d’accord signé après plus de deux mois de grève à l’hôpital de Cayenne

Un protocole d’accord a été signé ce vendredi 9 juin, vers 17 heures, au Centre Hospitalier Andrée Rosemond (CHAR) de Cayenne. Il met fin à une grève historique de plus de deux mois. Les négociations ont abouti suite à l'arrivée de la mission d'expertise du gouvernement.

Un protocole d’accord signé après plus de deux mois de grève à l’hôpital de Cayenne. © Patrick Clarke
© Patrick Clarke Un protocole d’accord signé après plus de deux mois de grève à l’hôpital de Cayenne.
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il aura fallu trois jours de négociations pour mettre fin à plus de deux mois de grève au Centre Hospitalier Andrée Rosemond (CHAR) de Cayenne. Un protocole d’accord a été signé dans la salle du conseil de surveillance de l’hôpital ce vendredi 9 juin, vers 17 heures.

Ce protocole d’accord est le résultat des négociations entre les syndicats UTG (Union des Travailleurs Guyanais) Santé du CHAR, la direction de l’hôpital, celle de l’Agence Régionale de Santé et la mission d’expertise envoyée par le gouvernement. Les différentes parties sont tombées d’accord sur plusieurs points.
Le piquet de grève a été levé devant le CHAR. © Patrick Clarke
© Patrick Clarke Le piquet de grève a été levé devant le CHAR.

Hôpitaux à Maripasoula et St-Georges

"C'est une grande victoire pour le peuple Guyanais", a déclaré Patricia Saïd, secrétaire générale de l'UTG Santé du CHAR. Nous avons signé pour la mise en place d'un centre hospitalier régional universitaire, c'est acté. Nous avons aussi acté un centre hospitalier sur Maripasoula et sur Saint-Georges de l'Oyapock. C'est une grande avancée dans le cadre du schéma sanitaire en Guyane. Il y a également eu une très grande avancée sur l'emploi avec 110 postes".

200 000 euros pour l'équipement

Par ailleurs, une enveloppe supplémentaire de 200 000 euros devrait également être mise à disposition pour les besoins en équipements de l’hôpital. Elle pourrait être réévaluée selon les besoins.

"Ces deux mois de grève ont vraiment été très difficiles", a ajouté Patricia Saïd avant de se rendre sur le piquet de grève pour annoncer la nouvelle à ses collègues.

Regardez les réactions sur le piquet de grève du CHAR : 

110 recrutements

Jeudi déjà, les négociations avaient avancé à grands pas avec l’annonce du recrutement de 110 personnels en qualité de stagiaire dans l’immédiat à l’hôpital. Ils seront accompagnés de l’intégration chaque année de 75 salariés dès 2017, et ce jusqu’à l’intégration des 400 précaires. 

Entamées mercredi dans "un climat apaisé", selon l’UTG Santé du CHAR, les négociations ont été menées par la mission d’expertise dirigée par Pierre Lesteven, ancien administrateur provisoire de l’hôpital et Dominique Noiré, haut-fonctionnaire qui a fait l’essentiel de sa carrière au sein de l’Assistance Publique des Hopitaux de Paris (APHP).
Les salariés UTG devant l'hôpital de Cayenne le 26 mars dernier. © Océlia Cartesse
© Océlia Cartesse Les salariés UTG devant l'hôpital de Cayenne le 26 mars dernier.

Vétusté

Les salariés de l’hôpital de Cayenne étaient entrés en grève fin mars, au moment de la mobilisation sociale en Guyane pour dénoncer le manque de moyens humains et matériels dans cet hôpital. Ces derniers mois, de nombreuses photos ont aussi circulées sur les réseaux sociaux pour dénoncer la vétusté de l’établissement.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play