publicité

Le recteur de Guyane Alain Ayong Le Kama fait le point sur la rentrée

Inivité du Guyane soir du 6 septembre, le recteur de Guyane a fait le point sur la rentrée. Il a été question du dédoublement des classes de Cp, de l'accueil des enfants non francophones et des rentrées différées dans certaines communes. 

Le recteur de Guyane Alain Ayong Le Kama invité du Guyane soir du 6 septembre © guyane 1ère
© guyane 1ère Le recteur de Guyane Alain Ayong Le Kama invité du Guyane soir du 6 septembre
  • guyane 1ère
  • Publié le

Sur le dédoublement des CP

Il y a 153 classes de Cours Préparatoire qui ont été dédoublées sur les 283 existants. Un pas premier dont se satisfont les parents des enfants intégrés dans ce dispositif. Mais le dédoublement des classes ne peut se faire partout par manque de locaux, donc de place dans les écoles ou encore par manque d'enseignants. Certains d'entre eux ne souhaitent pas se retrouver confronter aux méthodes utilisées par un collègue.  
Pour le recteur de Guyane, Alain Ayong Le Kama, il faut être pragmatique et gérer la transition. Il souligne que les maires ont fait des efforts pour libérer des locaux, les choses iront en s'améliorant durant l'année. Par ailleurs, des classes avaient déjà été allégées et ne méritent pas toutes d'être dédoublées aujourd'hui.

 

Sur les rentrées différées

Les maires doivent faire des efforts et se concentrer sur une meilleure répartition des emplois aidés qui sont en diminution. La directive nationale est de privilégier l'éducation. Le recteur de Guyane demande aux maires de mettre la priorité sur les emplois dans l'éducation pour garder une qualité d'enseignement.

Sur la scolarisation des allophones 

Le recteur admet que la tension est réelle au vu de la démographie exponentielle et va se pencher sur les mesures additionnelles susceptibles d'apporter des solutions. Mais en attendant il va falloir intégrer le plus grand nombre des 600 élèves en attente d'une affectation.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play