publicité

Suspicion de trafic de titres de séjour : quatre agents de la préfecture de Guyane interpellés

Quatre agents de la Préfecture de Guyane ont été interpellés ce lundi 19 juin. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans un trafic de titres de séjour. Neuf personnes au total sont en garde à vue ce lundi.

(Photo d'illustration) © THOMAS COEX / AFP
© THOMAS COEX / AFP (Photo d'illustration)
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les forces de l’ordre se sont rendues à la préfecture de Guyane, à Cayenne, ce lundi 19 juin dans la matinée. Quatre fonctionnaires de la préfecture ont été interpellés. 

Neuf gardes à vue

Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans un trafic de titre de séjour. Cinq autres personnes ont également été interpellées par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie. Au total, ils sont neuf à être en garde à vue. Des perquisitions ont eu lieu aux domiciles de ces personnes, indique le procureur de la République de Cayenne, Eric Vaillant, dans un communiqué. (Regardez ci-dessous le reportage de Guyane 1ère).


Un signalement du préfet 

Ces interpellations ont eu lieu suite à un signalement du Préfet auprès du Procureur de la République. Ce signalement avait été fait par Martin Jaeger dès sa prise de fonction en janvier 2016.

Selon le procureur de la République de Cayenne, le 16 février 2017, une information judiciaire avait été ouverte pour corruption, aide au séjour irrégulier, faux et usage de faux, blanchiment d'argent et associations de malfaiteurs commis entre janvier 2014 et juin 2017.

La peine maximale encourue est de dix ans de prison et une amende d'au moins un million d'euros. Dans un communiqué, le préfet indique également que "les quatre agents interpellés font l'objet d'une suspension disciplinaire, à titre conservatoire" et "que si ces faits sont avérés, des sanctions seront prises immédiatement".

Des précédents

Dans le passé, des trafics de titres de séjour à la préfecture de Guyane avaient déjà été mis au jour. En 2008, deux fonctionnaires avaient notamment été mis en examen pour les mêmes faits.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play