publicité
  1. /
  2. guyane

Week end meurtrier sur les routes de Guyane

  • guyane 1ère
  • Publié le

La fête de Noël n'apas été synonyme de prudence sur les routes. Trois familles ont été endeuillées suite au décès accidentel d'un de leurs membres sur les routes de Guyanequi ont été, particulièrement, meurtrières cette année 2016. 

© CL
© CL
Le weed-end de Noël aura été singulièrement meurtrier en Guyane. Trois personnes ont trouvé la mort dans des circonstances tragiques à Matoury, Mana et Saint-Laurent.
Le 23 décembre, un automobiliste se déporte brutalement sur la Matourienne, alors qu'il roulait en direction de Rémire et c'est le drame. Il percute un véhicule de la gardarmerie qui roulait en sens inverse avec trois gendarme à son bord. L'un d'entre eux, passager, décéde sur les lieux, les deux autres sont légèrement blessés. Le véhicule des gendarmes qui a fait plusieurs embardées a percuté une autre voiture avec trois personnes à bord qui seront aussi légèrement blessées. Le conducteur responsable de l'accident, seul dans son véhicule, a reconnu s'être assoupi. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire. Il passera au tribunal de grande instance le 21 février 2017 pour des faits d'homicide involontaire par conducteur, blessures involontaires par conducteur ayant entrainé une ITT supérieures à 3 mois et pour blessures involontaires par conducteur ayant entraîné une ITT inférieure ou égale à 3 mois.
Le même jour dans la soirée une fillette de 9 ans décéde dans un autreaccident de la route à Mana. Elle marchait sur la route vers 20h00 quand elle a violemment été percutée par un véhicule qui, selon un témoin, avait fait auparavant plusieurs écarts. Le chauffeur s'est enfuit pour finalement se présenter le lendemain à la brigade de Mana. Il reconnaissait les faits. Il ne disposait pas de permis.
Le 25 décembre vers 21h00, un nouveau drame de la circulation avait lieu, cette fois à Saint-Laurent sur la route de Saint-Jean. L'accident s'est produit entre une voiture et un cyclomoteur, le cyclomotoriste est tué. Il était âgé de 28 ans.

Les accidents sont en hausse en Guyane et le nombre de tués est de 38.
L'adjudant chef sapeur pompier Tribord a tenu a lancé un appel à la prudence sur les routes durant cette période festive qui va se poursuivre avec le démarrage du carnaval;

Le reportage de Stéphane Floricien
Déclaration de l'adjudant chef pompier Tribord

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play