publicité
  1. /
  2. guyane

Gold cup 2017 : Yana Dòkò le couperet est tombé

La CONCACAF par sa commission de discipline a donc tranché, la Guyane se voit sanctionnée d'un 3-0 dans son match face au Honduras, elle perd sur tapis vert et devra s'acquitter d'une amende pour avoir fait jouer un joueur jugé inéligible. Florent Malouda est suspendu pour deux matchs.

La guyane sanctionnée par la CONCACAF (Jaïr Karam coach de la sélection) © Jx
© Jx La guyane sanctionnée par la CONCACAF (Jaïr Karam coach de la sélection)
  • Par Jessy Xavier
  • Publié le , mis à jour le

La décision de la commission de discipline de la Concacaf était attendue ce jeudi 13 juillet à la mi-journée, elle est intervenue dans la nuit. C'est au réveil que les membres de la délégation guyanaise ont découvert la nouvelle.

La Guyane sanctionnée

La Guyane perd son match face au Honduras sur tapis vert sur le score de 3-0, pour avoir aligné Florent Malouda le 11 juillet dernier. Une sanction qui s’accompagne d’une amende dont le montant serait de 10 000 dollars selon nos informations et d’une suspension de deux matchs officiels de Florent Malouda. Même si une réaction était probable de la part de l'organisateur de la Gold Cup, la nouvelle a secoué les Yana Dòkò. Il est encore tôt à Dallas et le programme des joueurs reste inchangé pour le moment, après le petit-déjeuner, ils iront faire une marche suivie de la traditionnelle causerie d'avant match en fin de matinée.

Une probable suite judiciaire

Certains joueurs s'interrogeait ce matin sur une réaction à adopter pour faire part de leur mécontentement. Rien de précis n'est décidé si ce n'est la volonté de jouer la rencontre face au Costa Rica, faire parler l'orgueil en quelque sorte. La ligue de football de la Guyane ne communique pas encore pour le moment, mais tout porte à croire que ce dossier connaîtra une suite judiciaire. Les réactions se multiplient en Guyane, face à une décision vécue comme une injustice.

Vers une clarification de la situation juridique des équipes ultramarines 

La compétition va se poursuivre, les guyanais auront à cœur de soigner leur sortie désormais inéluctable de cette Gold Cup à plus d'un titre historique. Le bras de fer qui s'engage entre la ligue de football de la Guyane et la confédération sera l'occasion de clarifier le statut des régions ultramarines vis-à-vis de ces instances internationales de football, c'est en tout cas le sens des courriers émis depuis de long mois par la ligue de Guyane. L'inconnue reste la position qu'adoptera la fédération française de football dans ce dossier sensible.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play