publicité

Inondations, toits envolés, chutes d'arbres : les premières images des dégâts causés par Maria en Guadeloupe

Désormais en vigilance grise, la Guadeloupe se réveille difficilement ce mardi matin après le passage de l'ouragan Maria. Inondations, toits envolés, chutes d'arbres : les premières images de Guadeloupe 1ère témoignent de la violence du phénomène.

Inondations et chutes d'arbres en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Maria. © Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère Inondations et chutes d'arbres en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Maria.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Balayée durant de longues heures par l'ouragan Maria, la Guadeloupe se réveille après une nuit d'angoisse ce mardi matin. L'archipel a subi de plein fouet le phénomène de catégorie 5. L'œil du cyclone est passé à seulement 20 kilomètres des Saintes.

Inondations

L'ouragan Maria a provoqué d'importantes inondations à Pointe-à-Pitre et aux Abymes, d'après les images de Guadeloupe 1ère. Il y aurait entre 40 et 50 centimètres d'eau dans les rues de Pointe-à-Pitre. Le CHU et le commissariat de la ville seraient sous les eaux. Les premières vidéos de Guadeloupe 1ère montrent la violence du phénomène et l'étendue des dégâts.

Regardez le direct de Guadeloupe 1ère dans les rues inondées de Pointe-à-Pitre :

Toitures endommagées, chutes d'arbres

Les toits de plusieurs casernes de pompiers se sont envolés. D'autres toitures ont été endommagées dans plusieurs villes. Des routes sont encombrées par des chutes d'arbres et de branches. Près de 40 % des clients EDF sont privés d'électricité, notamment sur la Basse-Terre et les îles du Sud, selon Guadeloupe 1ère.

Vigilance grise

La Guadeloupe vient d'être placée en vigilance grise à 8 heures (heure locale), ce mardi. Le confinement de la population reste obligatoire, seules les équipes de secours et d'intervention peuvent sortir. Des reconnaissances ont commencé et c'est ce qui a convaincu le préfet de Guadeloupe d'activer la vigilance grise.


Encore de la pluie

Avec cette vigilance grise, le confinement reste donc obligatoire. Les autorités recommandent la plus grande prudence en raison du risque d'inondations qui reste encore élevée. De fortes précipitations sont encore attendues tout au long de la journée.

Arrivée de la ministre des Outre-mer

Depuis la Guyane où elle est actuellement en déplacement, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, vient d'annoncer qu'elle se rendrait "dès que possible en Guadeloupe". Elle a précisé qu'elle partirait dans l'après-midi (heure locale), à bord du gros porteur A400M positionné en Guyane "avec du matériel et des forces".

Sur Europe 1, la ministre estime que les Saintes en particulier posent de "vraies questions" en raison de leur "isolement". 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play