publicité

Jean-Charles Pamphile, écrivain martiniquais [Tranches de vie]

Ayant perdu son père très jeune, Jean-Charles Pamphile a quitté le collège en quatrième et a dû travailler pour aider sa mère. A force de détermination, il a pu néanmoins passer son baccalauréat et faire des études supérieures. Il est devenu romancier, avec neuf livres à son actif. 

Jean-Charles Pamphile © DR
© DR Jean-Charles Pamphile
  • Par Pierre Cissé
  • Publié le , mis à jour le
L'évènement qui marque à jamais le jeune Jean-Charles alors qu'il n'a même pas 12 ans, c'est la mort de son père. Nous sommes au Lorrain, en Martinique. L'élève Jean-Charles, si brillant jusque-là dans son école primaire, devient le cancre de la classe à la suite de ce traumatisme. Il en tombe même malade en classe de sixième. Il observe un long séjour à l'hôpital. En 1971, le collégien est rendu à la vie active et pour ne rien arranger, sa famille est chassée de leur terrain du Lorrain. Le clan Pamphile s'installe à Fort-de-France. L'adolescent est désespéré. Lui qui se voyait instituteur enchaîne les petits boulots pour aider sa mère.

Soif d'apprendre 

Finalement, il décide de devancer l'appel du service militaire pour quitter la Martinique et s'ouvrir de nouveaux horizons. Mais la soif d'apprendre le hante terriblement. Il va alors suivre un véritable parcours du combattant pour devenir ce qu'il est aujourd'hui : un romancier qui a déjà écrit neuf livres. Cet itinéraire hors du commun passe par les dipômes que Jean-Charles Pamphile a finalement réussi à obtenir, le bac tout d'abord, puis une maîtrise d'anglais en 1998. Aujourd'hui, l'écrivain martiniquais est particulièrement fier d'être devenu un homme de culture.

REGARDEZ "Tranches de vie" avec Jean-Charles Pamphile

Jean Charles Pamphile

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play