publicité

Jets d'œufs, maillot piétiné, chants d'insultes: Dimitri Payet placé sous protection

Dimitri Payet a été placé sous protection 24 heures sur 24 par son club anglais de West Ham, annonce le média britannique The Sun. Après plusieurs actes de violences ces dernières semaines, cette fois c'est la maison du footballeur réunionnais qui aurait été visée par des œufs.

Dimitri Payet a été placé sous protection 24h sur 24 par son club anglais de West Ham, annonce le média britannique The Sun. © Ian KINGTON / AFP
© Ian KINGTON / AFP Dimitri Payet a été placé sous protection 24h sur 24 par son club anglais de West Ham, annonce le média britannique The Sun.
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le
Selon The Sun, des œufs auraient été jetés sur la maison de Dimitri Payet, victime de violences depuis plusieurs jours. Le tabloïd britannique révèle également que le footballeur réunionnais aurait été placé sous surveillance 24 heures sur 24 par les dirigeants de West Ham.

Un départ

Depuis qu'il a annoncé sa volonté de quitter de West Ham, Dimitri Payet fait face à la colère des supporters du club anglais. Du statut de chouchou, Dimitri Payet est devenu l'ennemi public numéro 1. Le Réunionnais a entamé un bras de fer avec son club pour forcer son départ à l'Olympique de Marseille avant la fin du mercato hivernal. Résultat : la tension monte dans les gradins.


Colère des supporters

La semaine dernière déjà, des supporters se sont déchainés outre-manche en piétinant violemment le maillot de foot du joueur réunionnais. (Regardez la vidéo ci-dessus). "Malgré ce qu'il se passe entre le club et Payet, les joueurs ne devraient pas être en danger dans leur propre maison",  aurait confié à The Sun, une source proche du club anglais.


Ces dernières semaines déjà, des fans avaient composé une chanson anti-Payet, et la fresque représentant le footballeur avait également dû être placée sous surveillance durant les matchs de West Ham.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play