publicité

Justice-Martinique: le chauffeur de taxi auteur de la phrase « How many pipo» réclame 45 000 euros

La chanson "How many pipo", tube du carnaval 2016 en Martinique, s’est invitée ce mercredi devant le tribunal de Fort-de-France. Le chauffeur de taxi qui a prononcé cette phrase, tournée en dérision sur les réseaux sociaux et reprise dans un clip, dénonce une atteinte à son image. 

Palais de justice de Fort-de-France © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Palais de justice de Fort-de-France
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
Nouvel épisode judiciaire dans ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire "How many pipo" en Martinique. Le chauffeur de taxi qui avait prononcé cette phrase, parodié depuis sur les réseaux sociaux et reprise dans un clip du chanteur Jean-Philippe Marthély, dénonce une atteinte à son image et réclame auprès du tribunal de Fort-de-France 45 000 euros de dommages et intérêts ainsi que l'interdiction de diffusion de la chanson. 


Dans un reportage d'ATV (Antilles Télévision), le chauffeur de taxi, prenait en charge des touristes anglophones. Le plaignant avait alors prononcé cette phrase  "How many pipo", confondant sans doute Pipo Marthély et le mot "people" en anglais. Sa langue avait alors fourché une deuxième fois lorsqu'il avait voulu évoquer, toujours en anglais, l'aller et le retour : "In the allé et in the come-back".

L'affaire était jugée ce mercredi devant le tribunal de Fort-France. L'avocate et le chauffeur n'ont pas souhaité s'exprimer mais, selon Guadeloupe 1ère, le chauffeur de taxi, affirme qu'il est reconnu dans la rue et fait l'objet de moqueries incessantes. Il aurait perdu 10 kilos et vivrait un enfer. 
L'affaire a été mise en délibéré au 27 juin. 

Ecoutez Maître Emmanuel Germany, l'avocat de la société de production du clip: 

How many Pipo

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play