publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'écrivain comorien Ali Zamir a obtenu un visa pour la France

L’écrivain comorien francophone Ali Zamir pourra venir en France pour la rentrée littéraire. Son éditeur déplorait qu’il ne puisse obtenir de visa. Le ministère de l’Intérieur assure que le visa a été accordé.

L'écrivain comorien francophone, Ali Zamir, auteur d'"Anguille sous roche", est très attendu en France pour la rentrée littéraire. © MYCHELE DANIAU / AFP
© MYCHELE DANIAU / AFP L'écrivain comorien francophone, Ali Zamir, auteur d'"Anguille sous roche", est très attendu en France pour la rentrée littéraire.
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
L'écrivain comorien francophone Ali Zamir, dont l'éditeur avait déploré qu'il ne puisse venir présenter son premier roman faute de visa, a obtenu les autorisations pour se rendre en France, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de l'Intérieur.
 
"Le visa pour M. Zamir a été accordé", a-t-on indiqué à la direction générale des étrangers en France, en précisant que "tant le visa que les transits ont été autorisés".
 
Ali Zamir est l'auteur d'un premier roman, "Anguille sous roche" (Le Tripode), qui fait partie des livres attendus de la rentrée littéraire, et a déjà été sélectionné par plusieurs prix dont le Prix de Littérature Francophone Senghor 2016, le Prix du Roman Fnac 2016, le Prix du Livre sur la place à Nancy et le prix Hors Concours 2016.
 

Un dossier en cours d’instruction

Son éditeur Frédéric Martin avait assuré qu'Ali Zamir s'était "vu refuser son visa alors que nous l'avions invité en France et fourni tous les documents nécessaires", jugeant ce refus "absurde et navrant".
 
En fait le visa "n'avait pas été refusé, le dossier était toujours en cours d'instruction", a-t-on assuré à l'Intérieur. "C'était un peu long mais la décision a été rendue" mercredi, a-t-on précisé de même source.
 

En France pour la rentrée littéraire

Ali Zamir devrait rester en France durant les mois de septembre et octobre, selon son éditeur. Il est invité dans plusieurs festivals littéraires dont les Bibliothèques idéales à Strasbourg et Les Correspondances à Manosque.
 
Une pétition pour demander qu'un visa soit accordé à l'écrivain francophone avait été lancée sur le site Avaaz.org. Elle avait recueilli mercredi plus de 1.500 signatures.
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis