publicité

Mamou Orsinet-Florimond, professeur des écoles et passionnée de "Bèlè" [Tranches de vie]

Malgré une enfance partagée entre Toulon dans le Var et la Normandie, la Martiniquaise Mamou Orsinet-Florimond vit et respire "Bèlè". C'est pour elle une authentique philosophie.

Mamou Orsinet-Florimond © DR
© DR Mamou Orsinet-Florimond
  • Par Pierre Cissé
  • Publié le , mis à jour le
Pour Mamou Orsinet-Florimond, "la culture Bèlè, cela se vit". La jeune Martiniquaise, professeur des écoles en région parisienne qui a découvert le Bèlè en 2005 en un véritable coup de foudre, en a fait la maxime de sa vie. Quand elle ne danse pas, elle "pense Bèlè". Elle est par ailleurs membre de l'équipe de "Kòn Lanbi" pour la chronique "An Paj Bèlè" à retrouver sur la radio Fréquence Paris Plurielle (106.3) le troisième dimanche du mois. 

Mamou organise également chaque année un atelier Bèlè pour ses élèves de CM1. Les enfants adorent, et l'activité est reconduite d'année en année. Pour les Martiniquais de l'Hexagone qui essaient de se réapproprier leur culture, le Bèlè est d'abord un style de vie et une revendication. 

Regardez "Tranches de vie" avec Mamou Orsinet-Florimond 
Mamou Orsinet Florimond

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play