publicité

246 armes et plus de 7 000 munitions de l'opération "Déposez les armes" détruites

L'État a procédé à la destruction de 246 armes et plus de 7 000 munitions ce jeudi après-midi (6 juillet) sur le port de Fort-de-France par la société spécialisée Métal Dom. L’opération s’est déroulée en présence des autorités.

Les classiques fusils de chasse, armes de poing ou armes blanches collectées lors de la dernière opération "Déposez les armes". © PCD
© PCD Les classiques fusils de chasse, armes de poing ou armes blanches collectées lors de la dernière opération "Déposez les armes".
  • Claude Gratien - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le , mis à jour le
Les classiques fusils de chasse ainsi que toutes les armes collectées lors de la dernière opération "Déposez les armes" (entre février et juin) sont sortis des caisses. Pour cette opération de destruction, les armes sont pliées et sectionnées par une pince hydraulique pour finir en déchets de bois et de métaux.

Une opération limitée

Selon Fabrice Rigoulet- Roze, la sensibilisation permanente est importante "les opérations de contrôle des détecteurs d'armes, d'actualisation des fichiers des armes sont réalisées par les services en préfecture. Les opérations de communication au sens pédagogique du terme, sont menées au-delà des opérations de sécurité et de justice menée sous le contrôle du procureur de la République", précise le préfet de Martinique. 

La justice entend "chasser" ceux qui gardent des armes pour accomplir des méfaits. Récemment, le procureur de la République a donné comme directives aux gendarmes que toute arme saisie doit être adressée à l’institut de recherche de la gendarmerie nationale. "Ces recherches-là ont pour objectif de retrouver quel est l'historique de ces armes et de vérifier si elles n'ont pas servi à d'autres faits en France comme ailleurs", Renaud Gaudeul procureur de la République. 

Voir la vidéo de destruction des armes : 
Sécurité
Opération Déposez les armes
Devant l'urgence de la situation et notamment des actes de violence dans nos régions, la lutte passe par des textes. Le parlement va légiférer et faciliter la coopération internationale avec les pays de la zone caraïbe. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play