publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Armes à feu : un approvisionnement bien organisé

  • Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le

Quatre personnes tuées par balle en un mois, voilà un triste bilan pour la Martinique. Le jour de Noël, un homme de 22 ans grièvement blessé par arme à feu le soir du reveillon, a succombé à ses blessures à l'hôpital. 

Les filières d'approvisionnement ne pas forcement celles que l'on croit. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les filières d'approvisionnement ne pas forcement celles que l'on croit.
Pas de trêve, même durant les fêtes. Alertés par la sœur de la victime, les pompiers ont découvert le soir du réveillon de Noël (samedi 24 décembre), un jeune homme de 22 ans gisant au sol, mais conscient, sur la route de Mango Vulcin au Lamentin. Il présentait une grave blessure au ventre provoquée par un tir d'arme à feu.
Transporté au CHU de Martinique, le jeune homme, originaire de la ville du Vauclin, a succombé à ses blessures le lendemain au service réanimation, selon une source proche de la famille et le CHU.

Déjà quatre meurtres en un mois

Il s'agit du quatrième homicide en un mois sur l'île, a déclaré la police judiciaire du Lamentin, qui a précisé que l'enquête progressait rapidement.
Une série noire qui pose la question de la circulation illégale des armes à feu en Martinique. 

(Re)voir le Reportage de Franck Zozor et Marc-François Calmo.
Circulation armes
La filière d'approvisionnement d'armes à feu est très bien organisée.  -  martinique  -  martinique
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play