publicité

Ava Air est arrivée dans le ciel martiniquais

Ce jeudi 16 mars est le grand jour pour Élisabeth et David Renard, les cofondateurs de la toute nouvelle compagnie Ava Air. Tôt, ce matin ils ont effectué leur première liaison entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. La concrétisation d'un projet imaginé il y a plus de dix ans.

L'avion de la compagnie AVA Air a effectué sa première rotation entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre ce jeudi matin (16 mars). © Martinique 1ère
© Martinique 1ère L'avion de la compagnie AVA Air a effectué sa première rotation entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre ce jeudi matin (16 mars).
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Il est à peine 5h20, l'aéroport international Aimée Césaire est quasi désert. Côté vols régionaux, le comptoir est ouvert et enregistre les bagages des passagers qui arrivent au fur et à mesure. Sur l'écran, pas de logo pour l'instant, mais on peut lire "AV 101 Fort-de-France-Pointe-à-Pitre", il s'agit du tout premier vol de la compagnie AVA Air. 

Cette jeune compagnie aérienne martiniquaise est née d'un projet imaginé il y a près de 10 ans par David Renard, pilote de ligne et son épouse hôtesse de l'air, Élisabeth. "Nous souhaitons rendre la Martinique accessible et que les Martiniquais puissent avoir accès à différentes îles qui ne le sont pas actuellement." Le couple a pris près de sept ans pour monter leur société à partir de leur fond propre et de financeurs qui leur ont fait confiance. 

AVA, le prénom de leur fille

Pour l'instant, Ava Air ne dessert que deux destinations, Pointe-à-Pitre et Saint-Martin en vol direct. Deux rotations par jour avec un départ très tôt à partir de 6h15 et un dernier retour à 20h45. 
La compagnie de possède qu'un seul avion également. Un Jetstream 32 anglais d’une vingtaine de places. Un atout selon Christophe Hannot, pilote de la compagnie "c'est un avion très économique, et très fiable avec des coûts d'opération moindres. C'est pour cela que l'on arrive à marquer notre différence par rapport à la concurrence." En effet, AVA Air a fait le choix de proposer des prix plus bas en rognant sur les coûts d'exploitation. 

Des prix à partir de 48 euros l'aller simple 

À bord, les premiers voyageurs sont conquis et ne voient pas de différence avec la concurrence "Pour un premier vol, c'est vraiment une réussite, le personnel est compétent, la compagnie est bien organisée."
Ava Air est une entreprise familiale, le couple Renard s'occupe de tout, et même des uniformes des hôtesses, qu'ils ont dessinés eux-mêmes.
La compagnie a des rêves plein la tête pour les semaines et mois à venir puisqu'elle espère acheter un deuxième avion d'ici la fin de l'année et ouvrir des liaisons vers plus de destinations. Barbade, Dominique, Trinidad et d'autres îles du Sud devraient bientôt être accessibles. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play