publicité

Le camping de la Pointe Marin va s'agrandir

Fort de ses excellents taux de remplissage, le camping de la Pointe Marin va augmenter sa capacité d'accueil. Des travaux d'extension doivent normalement démarrer l'an prochain.

Le camping de la Pointe Marin et celui des Salines sont les seuls autorisés à Sainte-Anne. © FB
© FB Le camping de la Pointe Marin et celui des Salines sont les seuls autorisés à Sainte-Anne.
  • Grégory Gabourg
  • Publié le
La mairie de Sainte-Anne peut se frotter les mains. Le camping de la Pointe Marin a fait le plein durant ces vacances de Pâques. Une nouvelle fois, serait-on tenté de dire. La trêve pascale reste, en effet, "la meilleure période de l'année" pour l'unique structure municipale de l'île, " meilleure que les grandes vacances", selon la gestionnaire, Ketty Pascalin. Les soixante-quinze emplacements pour tentes et les vingt-trois bungalows sont réservés un an à l'avance.

La percée des bungalows

De quoi entrevoir des lendemains heureux. La majorité municipale table sur un chiffre d'affaires supérieur aux 150 000 euros réalisés la saison dernière. Cet engouement s'explique par la diversification de l'offre. Depuis 2013, bungalows et chalets tout équipés concurrencent les traditionnelles tentes, pour le plus grand bonheur des campeurs, de plus en plus nombreux à opter pour le milieu de gamme, voire, le haut de gamme.

Des travaux d'extension en 2018

Un changement d'habitudes que la municipalité entend bien pérenniser. Elle travaille, en ce moment, avec la CTM, sur un projet d'extension du site. Une soixantaine de bungalows doivent sortir de terre. Les travaux, estimés à cinq millions d'euros, débuteront, en principe, en 2018. Ils seront financés par la mairie, la collectivité territoriale et l'Europe. Ce projet devrait permettre à la commune de Sainte-Anne de bénéficier de recettes supplémentaires. C'est, du moins, ce qu'elle espère.

Sur le même thème

  • vie locale

    Le parking est à nouveau payant à Sainte-Anne

    Mauvaise nouvelle pour les vacanciers, le parking de la plage de la Pointe Marin à Sainte-Anne est à nouveau payant. Une décision de la municipalité afin de remettre les comptes de la ville à flot.

  • vie locale

    Pont du Prêcheur : livraison en juillet

    L'heure est aux derniers coups de pelle sur le pont du Prêcheur. L'ouvrage doit être livré au mois de juillet et sera mis en service dans la foulée. Ce pont, long de 65 mètres, situé à 7 mètres au-dessus de la rivière, aura coûté 8 500 000 euros.

  • vie locale

    Harcèlement de rue : le calvaire des femmes

    Tous les jours, les femmes, sont confrontées au harcèlement de rue. Drague, insultes, voire violences physiques... Pour sensibiliser la population aux attitudes déplacées envers les femmes, une performance a eu lieu le mercredi 17 mai dans la rue piétonne de Fort-de-France. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play