publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le chef d'entreprise Yves Hayot s'est éteint !

Le chef d'entreprise Yves Hayot s’est éteint samedi matin (11 mars 2017), à son domicile du François, à l’âge de 90 ans. Homme d’une forte personnalité, il a marqué de son empreinte plusieurs grands secteurs économiques de Martinique dont la canne à sucre et la banane.

Yves Hayot (1927-2017) devant l'habitation Clément au François. © Jean-Luc de Laguarigue
© Jean-Luc de Laguarigue Yves Hayot (1927-2017) devant l'habitation Clément au François.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Yves est l'aîné d’une famille de quatre sœurs et deux frères. Une famille Hayot qui domine le monde économique en Martinique et ailleurs. Yves Hayot aura considérablement marqué de son empreinte plusieurs grands secteurs économiques de Martinique dont l'industrie de la canne à sucre et celle du rhum.

"Succédant à son père Léon Hayot, il fut d’abord le très jeune dirigeant de l’usine sucrière du François", rappelle Emmanuel De Reynal, le président de "Contact-Entreprises". "Après l’acquisition de l’usine du Lareinty, Yves Hayot aura été le dernier industriel privé du sucre de la Martinique, avant que cette activité ne soit reprise par les collectivités locales".

"Reconverti dans la production de rhum, co-fondateur du Coderum, il aura longuement présidé cette organisation de distillateurs de la Martinique. Propriétaire de la distillerie du Simon et des Rhums HSE, Yves Hayot restera comme l’un des très grands professionnels de la culture de la canne à sucre et des métiers du rhum, auxquels il était attaché par dessus tout".

Acteur du blocage de l'aéroport

Yves Hayot fut omniprésent dans la production de la banane de Martinique. Président de la Sicabam (coopérative de producteurs) au début des années 90, "Yves Hayot jouera là aussi un rôle essentiel au moment fondamental de l’ouverture du marché européen de la banane, permettant grâce à son leadership la mise en place de l’OCM-banane, dispositif européen qui assurera le développement de cette culture aux Antilles. Cette époque charnière pour cette grande filière agricole aura été marquée par une crise sans précédent : c’est sous sa présidence que le monde de l’agriculture, poussé à bout par l’inertie du gouvernement, a occupé pendant deux jours les aéroports de Martinique et de Guadeloupe, ouvrant ainsi la voie à une issue positive à Bruxelles", insiste Emmanuel De Reynal.

Yves Hayot s'est éteint, quelques mois avant ses 90 ans, emporté par une longue maladie. Martinique 1ère présente à son fils José et à la famille, ses sincères condoléances. Une cérémonie religieuse est prévue demain (lundi 13 mars 2017) à l'église du François avant l'enterrement au cimetière de la commune.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis