publicité

Les consommateurs préférent les moteurs à essence

La motorisation essence a la cote chez les automobilistes. Les immatriculations de voitures roulant à l’essence décollent au mois de mars. Avec l’élévation des normes anti-pollution, la réduction de l'avantage fiscal entre les deux carburants, le choix entre moteur essence ou diesel se pose.

l © PYH
© PYH l
  • Pierre-Yves Honoré
  • Publié le , mis à jour le
Cela fait bien longtemps que l’on n’avait pas vu cela. Au mois de mars le nombre d'immatriculations de véhicules a été plus important dans la catégorie essence. En Martinique aussi le diesel perd des part de marchés. En 2016, sur 10 voitures vendues; 4 représentaient des moteurs diésel. La tendance s'est inversée compte tenu de l’élévation des normes antipollution mais aussi de la réduction de l'avantage fiscal entre les deux carburants .


L'intérêt du diésel tend à diminuer

Les avantages du diesel se sont effrités au cours des années. À puissance égale il consommait moins de carburants. Le prix à la pompe du litre de carburant était moins élevé, Il n'y avait pas mieux pour faire des économies. Mais aujourd'hui les tarifs des carburants sont à la baisse et surtout la différence de prix entre essence et diésel se réduit. Depuis 2012 on assiste à ce retournement de tendance.
 

Rentabilité ?

Avec un moteur diésel, il faut rouler pour atteindre son seuil de rentabilité. il faut savoir que cette motorisation n’est rentable, selon les modèles, qu’à partir de 15.000 à 30.000 kilomètres par an. À l'achat il coûte au moins 1500€  de plus, et est conseillé aux automobilistes qui effectuent de longs trajets.  En Martinique, les conditions de circulation ne permettent pas au diesel d'atteindre la phase de cogénération du FAP (filtre a particules). Du coup il entraîne des soucis de fiabilité et son entretien devient plus onéreux.
 

Regain de l’essence

La motorisation offre un agrément de conduite, plus silencieux, plus fiable et surtout il pollue beaucoup moins. Les constructeurs hésitent à motoriser en diésel leurs petites citadines. C'est la catégorie de véhicules qui se vend le plus. Cela leur coute trop cher compte tenu des nouvelles normes de pollution. Le scandale des moteurs diésels truqués  a terni une image déjà bien écornée. On comprend donc mieux pourquoi l’essence à la côte.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play