publicité

Les contrôles techniques deviennent encore plus pointus

Créé en 1992, le contrôle technique, obligatoire pour les véhicules de plus de quatre ans s'enrichit cette année. Depuis début 2017, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur afin que cet examen soit plus complet. 

Contrôle technique automobile © Capture FB
© Capture FB Contrôle technique automobile
  • Pierre-Yves Honoré
  • Publié le , mis à jour le
Selon l'un centre agréé de Martinique, l'an dernier, plus de 90 000 voitures ont passé leur contrôle technique. Cet examen créé en 1992, est obligatoire pour les véhicules qui vont avoir quatre ans, puis il doit être renouvelé tous les deux ans. Le contrôle technique permet de vérifier le bon fonctionnement des organes de sécurité d'une voiture, il se fait uniquement dans des centres agréés.

Jusqu'à maintenant 124 points de contrôles étaient passés au crible. Mais depuis le début de l'année, trois nouveaux ont fait leur apparition. Et en cas de défauts pour l'un d'entre eux, cela entraîne des contre-visites.

Contrôle de la pollution, vitres tentées, anomalie moteur

Il y a tout d'abord, le renforcement des tests de contrôle de la pollution des véhicules diesel. Il pourrait s'agir de l'une des conséquences du scandale des calculateurs truqués de Volkswagen.

Très polémique chez nous, la vérification des vitres teintées à l’avant. Désormais avec la nouvelle réglementation les vitres doivent laisser passer 70% de luminosité. Le contrôle consiste à un examen visuel avec l’aide d’un nuancier ou d’un appareil de mesure. Mais aucun centre ne dispose de cet appareil chez nous. Pour l’instant, les contrôleurs font preuve de pédagogie, mais le défaut sera stipulé sur le rapport.

Dernier point, les anomalies moteur. Si un voyant orange d’alerte moteur s’allume sur votre tableau de bord vous serez obligé, comme pour les deux autres points précédents, d’effectuer la réparation dans un délai de deux mois avant un nouveau contrôle.

En absence de contre-visite, l'automobiliste s'expose à une amende de 135 euros.  Pour éviter cette mésaventure, il est possible de procéder à un précontrôle avant l’examen du contrôle technique. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play