publicité

Cuba, tous les touristes canadiens évacués avant l’arrivée d’Irma

Cuba, à son tour, se prépare à affronter les vents de 300 km heure de l’ouragan Irma. Le monstre ne faiblit pas et devrait s’attaquer à toute une partie de l’île dès demain vendredi 8 septembre.

Tous les touristes canadiens ont été évacués par les tours opérators © Reuters
© Reuters Tous les touristes canadiens ont été évacués par les tours opérators
  • Par Maurice Nagou
  • Publié le
Cuba est souvent cité en exemple en matière de gestion des risques. On se souvient que lors du passage de l’ouragan Matthew l’année dernière dans la région de Baracoa, les vents violents avait provoqué des dégâts considérables sur les constructions mais on n’y avait recensé aucune victime.

Un modèle à suivre
Les Nations Unies considèrent d’ailleurs comme un modèle à suivre le savoir-faire cubain en matière de préparation face aux catastrophes naturelles. Il y a d’abord la phase "informative", qui implique une série de mesures préventives telles que la préparation d'abris, le nettoyage des rues et l'approvisionnement en vivres et combustible.

Phases d’alerte puis d’alarme
Puis la "phase d'alerte", qui prévoit l'évacuation de la population la plus menacée chez des proches ou vers des abris installés par les autorités. Enfin la "phase d'alarme" de danger maximum, qui prévoit notamment l'interdiction totale de la circulation et la coupure préventive des réseaux électriques.
Sur le terrain la mise en œuvre des différentes étapes est palpable.

Du pain 24 heures sur 24
On voit des ouvriers qui s’activent à démonter des panneaux de propagande susceptibles de se transformer en projectiles violents pendant le passage de l’ouragan. Plus loin dans un boulangerie, on a multiplié les capacités de production pour assurer des jours prochains peut être difficiles. 69 boulangeries et 3 pâtisseries sont équipées de groupes électrogène qui permettront une production 24 heures sur 24 de ces aliments de première nécessité que constituent le pain et la galette.

Évacuation des touristes
À proximité des hôtels, les touristes canadiens, les plus nombreux sur l’île, se plient à la contrainte de l’évacuation. Une volonté du gouvernement canadien et des tours opérateurs. La compagnie aérienne Air Transat a envoyé dix avions à Cuba pour rapatrier plus de 1800 passagers. Tous devraient être de retour au Canada dans l’après-midi ou en fin de soirée de ce jeudi 7 septembre. Pour sa part, Air Canada a annoncé, tard en soirée mercredi, qu’elle affrétait 24 avions supplémentaires à destination de Cuba, de la République Dominicaine, de la Floride et d’Antigua.

La Havane hors de menace
L'État-major de la Défense civile cubaine a annoncé hier avoir déclaré l'état d'alerte dans les provinces orientales de Guantanamo, Santiago de Cuba, Granma, Holguin, Las Tunas, et centrales de Camagüey, Ciego de Avila et Villa Clara. Pour l'heure, la région de La Havane et ses plus de deux millions d'habitants est maintenue en dehors du dispositif d'alerte.
 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play