publicité

Désastre dans les îles du nord : "Le bilan matériel et humain est lourd, il est encore incomplet et incertain"

"Le bilan matériel et humain est lourd, il est encore incomplet et incertain", déclare le Premier ministre Edouard Philippe, ce soir à Paris à l'issue d'une réunion de crise. Il annonce des mesures à destination des sinistrés des îles du nord qui redoutent les effets de José, le nouvel ouragan.

Edouard Philippe ce samedi soir (9 septembre 2017), à Paris, à l'issue d'une réunion de crise sur la situation dans les îles du nord © France info
© France info Edouard Philippe ce samedi soir (9 septembre 2017), à Paris, à l'issue d'une réunion de crise sur la situation dans les îles du nord
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Le premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé suite à une réunion ce samedi (9 septembre 2017), à l'Elysée. "Le bilan matériel et humain est lourd, il est encore incomplet et incertain", selon le Premier ministre qui annonce des forces de sécurité supplémentaires pour Saint-Martin et Saint-Barthélémy. 

410 gendarmes sont déjà sur place. 550 sapeurs pompiers militaires de la sécurité civile complètent le dispositif pour aider la population. "Compte tenu de la difficulté de la situation, nous avons décidé d'augmenter le nombre de forces de l'ordre sur les deux îles," annonce Edouard Philippe. 

Trois escadrons de gendarmerie mobiles doivent partir pour Saint-Martin, dont un dès dimanche, annonce le Premier ministre. "Il s'agit d'un total de 240 gendarmes supplémentaires. Des moyens militaires vont aussi arriver avec trois compagnies", a précisé Edouard Phlippe, qui insiste sur l'engagement de son gouvernement.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play