publicité

Emplois aidés : un protocole de fin de conflit est soumis au préfet

Les membres de l'Unité syndicale et associative contre la suppression des contrats aidés, réunis ce mardi à la maison des syndicats, soumettent un accord au préfet de Martinique.

Début du rassemblement devant la maison des syndicats à Fort-de-France © JC Samyde
© JC Samyde Début du rassemblement devant la maison des syndicats à Fort-de-France
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Voici la proposition de protocole de fin de conflit pour le maintien des emplois aidés, lue par Marie-Michelle Toussaint de l'intersyndicale, adressée à la mi-journée (mardi 26 septembre 2017), au préfet de Martinique. (Les trois propositions fortes).

1* Les personnes employées dans le cadre des emplois aidés seront maintenues dans leurs emplois jusqu'à la mise en place de dispositifs plus satisfaisants.
 
2* Ouverture de négociations immédiates pour identifier, analyser, les besoins et les moyens afin de garantir leur mise en oeuvre. 

3* Les fonctions et missions accomplies par ce personnel relevant de l'Éducation Nationale, les collectivités, les associations, seront maintenues et les structures bénéficieront au minimum des mêmes moyens prescrits en 2016. 

Voir l'annonce du protocole d'accord présentée à 13h30, devant la base ce mardi (26 septembre 2017), à la maison des syndicats à Fort-de-France.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play