publicité

La fameuse sortie verbale de Louis Nicollin au stade Louis Achille

Louis Nicollin l'emblématique président de Montpellier est décédé jeudi dernier. Il était venu en Martinique en novembre 1982, pour les 32e de finale de la coupe de France. Son club est éliminé par le Club Franciscain. Staff technique et joueurs en avaient pris pour leurs grades.

Louis Nicollin, le président de Montpellier est décédé le 29 juin © France 3/Francetv.
© France 3/Francetv. Louis Nicollin, le président de Montpellier est décédé le 29 juin
  • Camille Alexandre
  • Publié le
Un match qui avait drainé la foule des grands jours. Les abords de ce stade étaient aussi remplis. Des spectateurs sur le toit du lycée Technique et le transformateur jouxtant le lycée de Bellevue.


Le club Franciscain (DH) sort Montpellier (D2)

Les franciscains qui n'étaient pas donnés favoris avaient livré un match plein. Ils s'étaient imposés sur le score de 2-1 avec les Chorus, Nerjat, Chosrova, Doloir très inspirés et solidaires pour réaliser l'exploit.
Louis Nicollin, président du club héraultait, avait déjà annoncé dans le journal radio de RFO Martinique de 7 heures qu'il ne voyait pas ses joueurs "perdre contre une modeste équipe de Division honneur". La veille du match, il en avait remis une couche au journal télévisé du soir en disant que ses "joueurs avaient intérêt à se manier le cul et de gagner sinon on entendrait parler de lui".

Louis Nicollin n'aimait pas perdre.

La défaite de Montpellier face au Club Franciscain lui avait fait très mal. Il avait traité ses joueurs "de grosses merdes, de nuls, ...." au micro de Radio-Télé Martinique.
Journaliste-reporter, je me souviens de cette sortie verbale mémorable de ce grand personnage connu pour son franc-parler sur le terrain sitôt que l'arbitre ait sifflé la fin du match.
Staff technique et joueurs en avaient pris aussi pour leurs grades. Aucun n'avait osé répondre. Laurent Blanc, Gérald Passi, Faouzi Mansouri, Daniel Zorzetto, Jean-Louis Gasset, Jean-Marc Valadier, l'hongrois Sandor Zombori étaient terrifiés par les propos de ce fort en gueule.

Le Martiniquais Gilbert Marguerite originaire du Vauclin qui avait été utilisé comme joker pleurait comme un gamin. Les joueurs de Montpellier avaient quitté le stade la tête basse en compagnie de leurs dirigeants très déçus. Un Nicollin qui avait continué à les insulter dans le bus. Loulou Nicollin n'aimait pas perdre. Et cette défaite face au Club Franciscain lui avait très mal. Au point de lancer des petites phrases cinglantes qui faisaient partie de sa vie. 

Louis Nicollin est décédé  jeudi 29 juin, le jour de ses 74 ans. Ses obsèques auront lieu mardi 4 juillet à Montpellier.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play