publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Une femme victime d'un AVC, reprend sa vie en main grâce à un remarquable accompagnement

  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le

Dans le cadre de la semaine nationale des personnes en situation de handicap qui commence à partir de ce dimanche 12 mars, le point sur l’un des établissements de l’Association d’Aide à la Réinsertion des personnes Handicapées suite à un Accident (AARPHA), le SAMSAH.

Marie-Josée Théobald, victime d'un AVC en 2013, reprend le dessus grâce à un fort soutien © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Marie-Josée Théobald, victime d'un AVC en 2013, reprend le dessus grâce à un fort soutien
Marie-Josée Théobald, victime d'un AVC en 2013 a été admise au SAMSAH en 2015. Avec l'aide de l'équipe pluridisciplinaire, composée de psychologue, orthophoniste, aide-soignant, elle a défini un projet personnalisé d'accompagnement afin de reprendre sa vie en main. Ce projet de vie est réévalué tous les six mois.

Un accompagnement personnalisé

Le SAMSAH, Service d’Accompagnement Médico-Social pour les personnes adultes Handicapées accompagne au quotidien une centaine de personnes grâce à un suivi personnalisé. L'objectif est de stimuler, mais aussi aider le malade à se réapproprier les gestes du quotidien et ainsi gagner en autonomie. 

(Re)voir le reportage avec des images de Patrice Château-degat.
Elle reprend sa vie en main
Une femme victime d'un AVC, reprend sa vie en main grâce au soutien d'une équipe de rééducateurs.

 

Partagez :

  • L’épidémie de gastro-entérite ne faiblit pas

    santé

    La Martinique connaît en ce moment une épidémie de gastro-entérite, inhabituelle pour cette époque de l'année. L'Agence Régionale de Santé a lancé une alerte. Le nombre de cas enregistrés ces dernières semaines, dépasse la valeur attendue pour cette période de l'année.

    Mis à jour le mercredi 29 Mars 2017 à 14:55
  • Le maire du Gros-Morne rassure les parents après la dératisation à l'école

    santé

    La réouverture de l'école "la Fraîcheur" du Gros-Morne est prévue ce lundi après une campagne de dératisation. Les rats et les souris avaient totalement envahi l'établissement, qui a dû rester fermé pendant plus d'une semaine.

    Mis à jour le lundi 27 Mars 2017 à 06:35
  • Les "ENDOgirls" marchent pour dénoncer leur maladie

    santé

    Plus de 200 personnes ont marché ce samedi (25 mars) dans les rues de Fort-de-France pour une meilleure reconnaissance des victimes de l’endométriose. Une maladie qui touche une femme sur dix. Cette marche était organisée par l'association Madin'ENDOgirls qui souhaite informer avant tout.

    Mis à jour le samedi 25 Mars 2017 à 16:18

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play