publicité

Flashé 12 fois par le même radar

Coup de projecteur sur la mésaventure d’un automobiliste qui pourrait arriver à tout un chacun. Un conducteur marseillais a été flashé douze fois...par le même radar en seulement quelques mois. 

La présence d'un radar est généralement signalé par un panneau. © PPF
© PPF La présence d'un radar est généralement signalé par un panneau.
  • Pierre Yves Honoré - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Tête en l'air ou poursuivie par la malchance ? Les justificatifs peuvent être nombreux pour un conducteur marseillais qui a été flashé douze fois en l’espace de quelques mois.

Pourtant, il ne présente pas vraiment le profil ce qu’on peut appeler un chauffard. Mais que l'on soit à 2 ou à 20 km/h au-dessus de la limite, cela reste un excès de vitesse. Dans tous les cas, le radar automatique ou la maréchaussée se chargera du rappel à l’ordre.

Mais comment a-t-il pu se faire flasher plusieurs fois ? 

En fait, l'homme ignorait qu’un radar automatique avait été discrètement installé non loin de chez lui depuis le mois de novembre. De plus, les amendes ont pris près de trois mois pour arriver à destination. Il est vrai que certains ont tendance à être moins vigilants lorsqu'il ignore la présence d’un radar sur un axe qu’il emprunte quotidiennement. C'est ainsi que ce conducteur s'est fait verbaliser douze fois pour les mêmes infractions entre le mois de décembre 2016 et mars 2017.

Du coup, ce conducteur a été obligé de repasser son permis de conduire puisqu'il ne lui restait plus aucun point. Et à 135 euros l’amende, ces infractions lui ont coûté beaucoup d’argent.

Conclusion, sur la route plutôt que de lever le pied quand on voit un gendarme ou à l'approche d’un radar automatique, il vaut mieux respecter les limitations de vitesse. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play